×
google news

« Le Mexique, le nouveau paradis des produits de beauté »

La visite au centre commercial Mitikah est une étape incontournable pour faire du shopping à Mexico. Situé au coeur des nouveaux buildings du quartier Xoco, ce centre commercial opérationnel depuis 2022 est sous la surveillance constante de plusieurs vigiles, tous équipés de gilets à l’épreuve des balles. Avec ses 280 magasins et restaurants ouverts tous les jours, ce lieu de luxe ambitionne d’attirer chaque année 12 millions de visiteurs dans une ville peuplée de neuf millions d’habitants. L’un de ses points de mire est le pop-up store de L’Oréal Paris, marqué par une réplique de la tour Eiffel en carton doré. L’endroit est populaire, surtout auprès des jeunes clientes qui sont attirées par la présence de Kendall Jenner, l’égérie actuelle de la marque. L’Oréal a consolidé son empreinte au Mexique en y installant son siège local dans le même immeuble.

Dans le pays où a vécu l’artiste Frida Kahlo, célèbre pour ses autoportraits colorés, la marque française L’Oréal a réussi à s’imposer. Le marché des cosmétiques mexicains connaît une croissance importante. Alexis Perakis-Valat, directeur général des produits pour le grand public de L’Oréal, souligne que la croissance des ventes de produits comme les ombres à paupières, les lotions et les gloss a été « six fois supérieure à celle du produit intérieur brut (PIB) ». Après une augmentation de 17% en 2023, le marché des produits de beauté au Mexique représente maintenant 7 milliards sur les 400 milliards d’euros de ventes transnationales du secteur. Le dirigeant a également précisé que le Mexique « est le troisième contributeur à la croissance mondiale du groupe », comme il l’a révélé lors d’une conférence de presse à Mexico.

Selon le texte d’origine, depuis l’apparition du Covid-19, un pays de 132 millions de personnes, avec un âge moyen de 29 ans, bénéficie d’un vent favorable. Ce pays n’est pas embourbé dans la crise économique qui hante actuellement la Chine, ni n’est victime de l’inflation dévastatrice qui sévit en Argentine ou au Brésil. Carlos Perez Verdia, économiste et directeur associé du cabinet Simbiosis, note que l’augmentation des prix est maîtrisée à 3 %. D’après le Fonds monétaire international, le PIB devrait augmenter de 2,4 % cette année, après une hausse de 3 % en 2023.

Le pays connaît également des changements sociologiques majeurs. Malgré un nombre alarmant de féminicides, qui s’élève à environ 3 000 par an, la position de la femme dans cette société patriarcale est en train de changer, selon une cadre de L’Oréal. Elle se félicite que deux femmes, Claudia Sheinbaum, ancienne maire de Mexico, et Xochitl Galvez, candidate de l’opposition, se présentent pour la première fois à la présidence du Mexique lors de l’élection du 2 juin, pour remplacer Andres Manuel Lopez Obrador.

Les 73,78% restants de cet article sont réservés aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 852
Economie

Extension ligne 11 rapproche Paris-Seine-Denis

13 juin 2024
Dans cette période pré-Jeux olympiques et paralympiques (JOP) à Paris, qui se déroule en juin, une série d'ouvertures a lieu dans le secteur des transports parisiens. Parmi elles, une remarquable…
example 820
Economie

Nice-Matin Groupe rachète Bestimage Marchand

12 juin 2024
Le journal régional Nice-Matin, détenu par Xavier Niel (également actionnaire individuel du journal Le Monde), s'aventure dans l'univers des célébrités. Ce fut annoncé le mercredi 12 juin, lorsque la publication…