×
google news

« Départ cofondateur Benetton: Nouvelle page histoire »

Pour la première fois dans son histoire, le groupe Benetton ne sera plus sous la gouvernance d’un individu issu de la famille fondatrice. Luciano Benetton, qui a près de 90 ans, a fait part de son intention de prendre sa retraite de son rôle de président de ce groupe de mode entièrement contrôlé par Edizione, la société holding de cette famille italienne emblématique.

Luciano Benetton a officiellement annoncé sa retraite le samedi 25 mai dans le Corriere della Sera. Il a sévèrement critiqué la façon dont son directeur général, Massimo Renon, a géré l’entreprise. Il le soupçonne en particulier d’avoir dissimulé des pertes financières majeures subies par le groupe durant l’année fiscale 2023. « J’ai fait confiance et je me suis trompé », a-t-il déclaré au quotidien milanais, expliquant sa décision avec « transparence ».

Luciano Benetton, figure centrale de l’entreprise, avait déjà quitté son poste de président en 2012, laissant un groupe solide derrière lui. Fin 2017, Gilberto, son frère, l’avait rappelé en raison de problèmes de gouvernance de l’entreprise. Sa mission était alors de trouver un nouveau directeur général qui serait capable de redresser la barre.

Le choix s’est porté sur une figure atypique, Massimo Renon, qui a commencé comme ouvrier avant d’étudier dans la prestigieuse Université Bocconi à Milan ainsi qu’à Columbia, tout en poursuivant une carrière parmi les plus grands noms de l’industrie de la lunetterie, y compris le géant Luxottica.

C’est alors que « la bombe explose ».

Originaire de la Vénétie, tout comme les Benetton, il gagne la confiance du président et se voit confier la direction de l’entreprise en mars 2020, en pleine pandémie de Covid-19. Alors que les pertes financières s’accumulent, il promet aux fondateurs un retour à l’équilibre financier d’ici 2023. Cependant, selon Luciano Benetton, des inconsistances commencent à se manifester de réunion en réunion jusqu’à ce qu’une « bombe explose » en septembre.
L’équipe de direction révèle alors des pertes inattendues d’environ 100 millions d’euros, selon M. Benetton. Dans une interview accordée au Corriere, il soupçonne M. Renon d’avoir dissimulé la vérité sur la situation financière jusqu’à ce que cela devienne insoutenable. Dans l’attente du choix d’un nouveau directeur général, le co-fondateur a donc décidé de démissionner de son poste, assumant l’échec de la décision prise quatre ans auparavant. Cela marque une nouvelle étape dans l’histoire de l’entreprise.
La destinée de la famille Benetton est l’un des grands récits de l’entrepreneuriat familial italien. Ayant débuté sur les terres pauvres et agricoles de la Vénétie, quatre frères et sœurs sortis tout juste de la précarité plantent leurs racines dans le domaine de la mode et créent en 1965 une marque à leur nom. Leur collection de pulls colorés remporte un grand succès et symbolise bientôt l’essor rapide de l’industrie dans le nord-est de l’Italie. Dans les années suivantes, leurs campagnes publicitaires à la fois provocatrices et porteuses de valeurs progressistes confèrent à l’entreprise une renommée mondiale. Cependant, leur prétendue hypocrisie est mise en évidence face aux conditions de travail de leurs sous-traitants.

Il reste encore 32.9% de cet article à parcourir. La continuation est exclusivement dédiée aux souscripteurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 852
Economie

Extension ligne 11 rapproche Paris-Seine-Denis

13 juin 2024
Dans cette période pré-Jeux olympiques et paralympiques (JOP) à Paris, qui se déroule en juin, une série d'ouvertures a lieu dans le secteur des transports parisiens. Parmi elles, une remarquable…
example 820
Economie

Nice-Matin Groupe rachète Bestimage Marchand

12 juin 2024
Le journal régional Nice-Matin, détenu par Xavier Niel (également actionnaire individuel du journal Le Monde), s'aventure dans l'univers des célébrités. Ce fut annoncé le mercredi 12 juin, lorsque la publication…