×
google news

« Pompiers manifestent: contamination PFAS et santé »

Arnaud Decosne, un pompier de troisième génération, porte la profession dans son sang, suivant les traces de son père et de son grand-père. Malheureusement, le métier familier a eu un coût ; son père et son grand-père ont tous deux succombé à un cancer à l’âge de 63 et 67 ans. Les paroles d’adieu de son père ont ému Arnaud et l’ont rendu particulièrement conscient des risques de maladies professionnelles.

C’est pourquoi il a choisi de participer bénévolement à un test qui a eu lieu jeudi 16 mai à la place de la République à Paris. Cette action s’est déroulée en prélude à une manifestation organisée par neuf syndicats de pompiers, demandant de meilleures conditions de travail. Ils demandaient une prime spéciale pour les Jeux Olympiques de Paris, une augmentation de salaire, une restructuration du financement des services de secours et une meilleure reconnaissance des dangers du métier.

Pour soutenir leur cause, vingt pompiers venus de différentes régions de la France se sont prêtés à un échantillonnage de cheveux. Réalisé sous la supervision d’un huissier, cet échantillonnage était destiné à la recherche en laboratoire de contaminants PFAS, des substances ultra-toxiques produites par des usines chimiques.

Rémy Chabbouh, secrétaire adjoint de Sud SDIS, a déclaré que ces tests seraient certainement positifs. Cependant, ce qui préoccupe surtout, c’est le taux de contamination qui, selon lui, serait très probablement élevé.

Europe Ecologie-Les Verts a initié le contact avec les pompiers pour proposer ces tests, qui ont été cofinancés par le parti et les syndicats. Rémy Chabbouh souligne que le match a été immédiat, car c’est une préoccupation majeure pour eux. Les pompiers ont une espérance de vie inférieure de sept ans à la normale et ils sont fatigués de voir leurs confrères décéder trop tôt.

Promouvant leur loi visant à interdire les PFAS (adoptée en première lecture par l’Assemblée le 4 avril), les écologistes ont effectivement effectué vingt-quatre tests sur des volontaires de différentes professions. Le pompier s’est avéré être le plus contaminé. Trois types de PFAS, parmi les douze les plus courants, ont été détectés dans son corps, dont un, les PFOS, est interdit depuis 2009.

La suite de cet article est réservée pour les abonnés, il reste 44.92% de l’article à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 960
Economie

« Plan de transport Paris 2024: certitudes »

14 juin 2024
L'équipe de Paris 2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques a clairement indiqué qu'ils étaient prêts pour les défis majeurs des transports et de la sécurité. Ce sentiment d'assurance a…
example 943
Economie

« Guerre des prix mobile réapparaît »

14 juin 2024
La guerre des prix dans le secteur des télécommunications est de retour. Malgré une hausse de l'inflation en 2022, qui avait permis aux fournisseurs de services mobiles d'augmenter leurs tarifs,…
example 939
Economie

« Pire semaine boursière parisienne en deux ans »

14 juin 2024
Les inquiétudes des investisseurs grandissent en raison de la situation politique défavorable en France, ayant des impacts négatifs sur le CAC 40, l'indice boursier principal de la Bourse de Paris.…
example 911
Economie

Plan rémunération 56 milliards Musk validé

14 juin 2024
Après avoir été annulé par la justice en janvier, le plan de rémunération colossal de Tesla et son CEO, Elon Musk, a finalement reçu l'approbation des actionnaires du fabricant de…