×
google news

La conjoncture économique de l’Allemagne restera stagnante en 2024

La reprise économique de l’Allemagne ne semble pas se concrétiser. Malgré le fait que la plus grande économie de la zone euro ait apparemment laissé la récession derrière elle, aucune reprise solide qui pourrait compenser les déclins des années précédentes n’est à prévoir. Le « conseil des experts », composé de cinq économistes qui conseillent le gouvernement allemand, a récemment réduit ses prévisions de croissance lors de son rapport économique de printemps le 15 mai.

L’Allemagne devrait connaître une augmentation minime de son PIB de 0,2% en 2024 et 0,9% en 2025. Dans leur rapport précédent, six mois plus tôt, les « sages » prévoyaient une augmentation de 0,7%. Martin Werding, membre du conseil et économiste, a admis que ce sont des chiffres décevants, bien qu’il prévoit une « croissance très lente mais constante qui devrait continuer tout au long de l’année ».

La performance décevante de l’économie allemande est due à un mauvais départ cette année. L’industrie et la construction stagnent faute de nouvelles commandes et la consommation reste incertaine malgré la baisse de l’inflation. Le conseil prévoit que l’augmentation des prix devrait diminuer à 2,4% en 2024 et 2,1% en 2025, contre 5,9% en 2023, en grande partie grâce à une baisse significative des prix de l’énergie.

Deux facteurs aggravants subsistent cependant.

L’économie allemande devrait profiter d’un recul qui pourrait entraîner une réduction des taux d’intérêt d’ici 2024, facilitant ainsi les conditions d’investissement, selon les économistes. Cependant, le commerce extérieur, un élément clé du PIB de l’Allemagne, reste en difficulté. Veronika Grimm, membre du conseil, a noté que les exportations allemandes n’ont pas suivi de près la croissance mondiale.

Cela soulève des inquiétudes, comme le souligne Monika Schnitzer, présidente du conseil. Elle note que, malgré la reprise économique mondiale, les entreprises allemandes bénéficient moins de cette reprise qu’auparavant. Elle souligne deux facteurs de risque: l’incertitude géopolitique et le manque de soutien de l’État en raison de la consolidation budgétaire. À la suite de sanctions strictes en matière d’endettement public imposées par la Cour constitutionnelle en novembre 2023, la capacité de Berlin à compenser un ralentissement de la croissance ou à soutenir l’investissement est limitée. Ces défis peuvent expliquer pourquoi l’économie allemande peine à se remettre, alors que le reste de la zone euro connaît une reprise. Pour plus d’informations sur ce sujet, vous pouvez accéder à 55.46% du contenu restant de cet article si vous êtes abonné.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1295
Economie

Pixar licencie 14% du personnel pour films

22 mai 2024
Disney's animation subsidiary, Pixar, began the layoffs of 175 individuals, which constitutes 14% of their workforce, on Tuesday 21 May. This figure, although significant, is less than initially predicted when…
example 1274
Economie

« Turbulences mortelles sur vol Singapore-Londres »

21 mai 2024
Lors d'un récent vol de Singapore Airlines, une tragédie est survenue, faisant une victime et plusieurs blessés. Le vol, qui partait de Londres pour Singapour, a rencontré des turbulences intenses,…