×
google news

« France Inter domine, Europe 1 progresse »

Bien que la radio demeure un moyen de communication influent, son audience tend tout de même à s’effondrer. Les chiffres révélés par Médiamétrie le 18 avril l’illustrent bien. Sur le premier trimestre de l’année, la radio a rassemblé 69,1 % d’audience cumulée, soit environ 38,7 millions d’auditeurs chaque jour, comparé à 71,4 % la même période l’année précédente, soit près d’un million d’auditeurs de moins.
En dépit de ce préoccupant constat général, France Inter maintient sa position de leader en tant que première radio de France, avec 12,8 % d’audience cumulée, soit plus de 7 millions d’auditeurs quotidiens, et enregistre une augmentation de 144 000 auditeurs en une année, un record historique pour la station. La directrice, Adèle Van Reeth, estime que ce bilan positif confirme leur stratégie et indique que les controverses n’affectent pas l’opinion des Français à l’égard de leur station, souvent jugée trop à gauche.
Contrairement à France Inter, les radios généralistes subissent une perte d’environs 250 000 auditeurs en un an. RTL, appartenant au groupe M6 et occupant la deuxième place avec une audience de 9,6%, a perdu 0,5 point et ne souhaite faire aucun commentaire sur cette situation.
Autre station importante, France Info, a connu une baisse notable en perdant 0,4 point (soit 165 000 auditeurs) en une année, atteignant ainsi une audience cumulée de 8,5 % . Jean-Philippe Baille estime qu’ils conservent néanmoins un socle solide de 4,76 millions d’auditeurs. Le directeur attribue cette baisse au climat d’actualité lourd et anxiogène, en particulier à l’international, qui aurait poussé certains auditeurs à se désengager de la radio d’information en continu.

En ce qui concerne les stations de musique, la station populaire NRJ, dont l’hôte principal Cauet a été suspendu suite à trois plaintes pour viol et agression sexuelle, maintient sa position en quatrième place (avec une audience cumulée de 7,9 %, malgré une perte de 0,3 point). Parallèlement, Nostalgie, qui fait partie du même groupe que NRJ, a connu une hausse notable de 0,8 point, portant son audience cumulée à 6,3 %.

RMC, quant à elle, conserve une audience cumulée de 5,6 %, bien que la direction de la station, appartenant au groupe Altice, préfère mentionner que la durée d’écoute a augmenté de dix minutes. La situation est similaire chez France Bleu, dont l’audience reste stable à 4,9 %, et qui semble avoir stoppé sa chute. Sibyle Veil, PDG de Radio France, insiste sur le fait que « les bons résultats démontrent que nos stations sont une alternative populaire à l’agression sociale », tout en soulignant le niveau record d’audience de France Culture durant cette période, qui est de 3,4 %.

Enfin, Europe 1 a confirmé pour la troisième fois consécutive qu’elle continue sa remontée progressive, après plusieurs saisons de déclin. Constance Benqué, présidente de Lagardère News, se réjouit de cette croissance, affirmant que « nous faisons cela pas à pas, mais c’est une croissance constante et solide ».

La fin de l’article est réservée aux abonnés et reste à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1573
Economie

Douze blessés après turbulences sur Qatar Airways

26 mai 2024
Le dimanche 26 mai, un vol de Qatar Airways, QR107, reliant Doha à Dublin a rencontré des turbulences majeures lors de son passage au-dessus de la Turquie, causant des blessures…
example 1543
Economie

LBX: Transformation timide pour Lexus

26 mai 2024
Lexus, un expert dans la production de voitures propres et raffinées de type hybride, a également été remarqué pour sa stratégie commerciale peu conventionnelle. Au lieu de diversifier son catalogue…