×
google news

« Employés Toulousains Dénoncent Plan Social Injuste »

Le 10 avril, les employés de Brico Privé, une plateforme d’e-commerce spécialisée dans les outils de bricolage en voie de fermeture, ont établi une barricade de palettes en bois pour bloquer l’accès aux camions d’approvisionnement à leurs entrepôts situés dans le parc d’activités d’Eurocentre, à Castelnau-d’Estrétefonds (Haute-Garonne). La veille, un groupe d’entre eux avait distribué des dépliants aux clients d’un supermarché Intermarché à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

Ils ont ciblé ce supermarché spécifiquement, car il est géré par Thierry Cotillard, qui est non seulement le président des Mousquetaires, mais aussi le directeur général de leur entreprise. Brico Privé mettra définitivement fin à ses activités en 2024, entraînant la perte de 174 emplois. Quatre jours auparavant, les employés avaient protesté sur la place du Capitole à Toulouse, avec une bannière proclamant: « Les Mousquetaires nous privent de notre avenir; les employés sont à bout ».

Au cours de la dernière semaine, l’équipe de Bricoprive.com a multiplié les actions pour critiquer les dispositions de reclassement du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) annoncé le 12 janvier. « Ces mesures ne sont pas équitables, et ne correspondent pas à l’ampleur d’un groupe qui a réalisé 54 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2023», déclare Karoline Vitrant, déléguée du personnel FO et représentante du comité social et économique (CSE) de Brico Privé.

L’indemnité compensatoire en cas de licenciement est un sujet de discorde majeur. Le groupe d’alimentation suggère entre 1,5 et 4,5 mois de salaire brut, en fonction de l’ancienneté. Cependant, les travailleurs demandent 15 000 euros pour chaque année de service. Il y a aussi des divergences sur le montant de l’aide pour la création d’entreprise, le congé de reclassement et sa durée.

Le personnel, dans l’espoir de faire valoir leurs revendications, prévoit d’intensifier la pression lors du prochain tour de discussions, le 19 avril. « Nous avons déjà eu deux rencontres, le 3 et le 11 avril, mais celles-ci n’ont été qu’un échange plutôt qu’une véritable négociation », regrette Mme Vitrant, qui a rejoint l’entreprise en 2015. « C’est pourquoi nous augmentons l’intensité de notre protestation. Nous montrons notre détermination. »

La croissance impressionnante de Brico Privé, qui a généré plus de 170 millions d’euros de ventes entre juillet 2019 et juillet 2020, a attiré l’attention des Mousquetaires. Par l’intermédiaire de leur filiale ITM Equipement de la maison (ITME), qui comprend Bricomarché, Bricorama, Brico Cash et Racetools, ils ont acquis 66 % des parts de l’entreprise en septembre 2020. Cette entreprise, créée à Toulouse en 2012 par Julien Boué et Marc Leverger, est désormais majoritairement entre leurs mains.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1605
Economie

Semaine décisive pour l’avenir d’Ascometal

27 mai 2024
C'est comme une onde de choc en Lorraine et dans la Loire : le groupe siderurgique italien Acciaierie Venete a informé, le jeudi 23 mai, via une correspondance très détaillée,…
example 1604
Economie

Maroc: Cible des investissements chinois

27 mai 2024
Six entreprises chinoises cotées - BTR New Material, CNGR Advanced Material, Gotion, Hailiang, Shinzoom et Tinci, toutes spécialisées dans la fabrication de batteries pour voitures électriques, ont indiqué leur intention…
example 1573
Economie

Douze blessés après turbulences sur Qatar Airways

26 mai 2024
Le dimanche 26 mai, un vol de Qatar Airways, QR107, reliant Doha à Dublin a rencontré des turbulences majeures lors de son passage au-dessus de la Turquie, causant des blessures…
example 1543
Economie

LBX: Transformation timide pour Lexus

26 mai 2024
Lexus, un expert dans la production de voitures propres et raffinées de type hybride, a également été remarqué pour sa stratégie commerciale peu conventionnelle. Au lieu de diversifier son catalogue…