×
google news

Grève à La Poste pour conditions travail

À l’initiative de l’intersyndicale qui rassemble SUD-PTT, CGT, FO et CFTC, une grève des guichetiers de La Poste a eu lieu le mardi 2 avril. Selon la direction, 8,9 % des guichetiers et 3,43 % du personnel total se sont mobilisés. Les grévistes défendaient leurs conditions de travail face à une demande qui les voit couvrir des zones de plus en plus grandes. Une décision de l’employeur a autorisé des déplacements jusqu’à 60 kilomètres sur plusieurs bureaux, comme l’a noté Alain Pelletingeas de FO à l’Agence France-Presse et précisé par Pascal Frémont, de SUD-PTT.

L’intersyndicale avait mobilisé les agents de guichet et espérait un taux de participation de 30-40 % du personnel concerné. La CFDT, le principal syndicat parmi le personnel de la Poste (24,5 % en 2022), n’a pas soutenu le mouvement.

Le syndicat SUD-PTT avait publié un communiqué la semaine précédente invitant tous les employés de La Poste à se joindre à eux. Ils ont déploré la multiplication des réorganisations, transferts et diverses pressions malgré une augmentation du chiffre d’affaires et une marge d’exploitation en hausse pour l’entreprise, qui appartient entièrement à l’État. Selon eux, l’actuelle gestion de La Poste est à l’origine des bas salaires, de la précarité croissante et de la détérioration des conditions de travail et de l’accès au service public.

Selon Pascal Frémont, une portion significative de l’activité est externalisée, évoquant l’exemple de France Télécom, maintenant Orange, où toutes les opérations de production ont également été externalisées, une démarche qui génère certaines inquiétudes. Il à été rappelé par son syndicat, vendredi dernier, que La Poste fut la première entreprise française à être déclarée coupable de ne pas avoir respecté son « devoir de vigilance » fin 2023. Cela concernait les conditions de travail pour les individus sans documentation française dans ses filiales. La Poste a fait appel de cette décision. En 2023, La Poste a noté une réduction de 49% de son profit net, tombant à 514 millions d’euros. Néanmoins, le chiffre d’affaires a vu une augmentation de 2,4%, s’élevant donc à 34 milliards d’euros.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1160
Economie

« Nouveau Cargo Breton Traverse l’Atlantique »

19 avril 2024
La jeune entreprise morlaisienne Grain de Sail a franchi une nouvelle étape avec son nouveau cargo, qui a récemment terminé sa première traversée transatlantique entre Saint-Malo et New York. Imposant…
example 1159
Economie

Jugement Anglais Secoue Marchés Financiers

19 avril 2024
L'affaire du Libor et de l'Euribor connaît un nouveau développement. Le 27 mars, suite à une décennie de procédures juridiques, une cour d'appel britannique a surpris en confirmant la condamnation…
example 1155
Economie

Inquiétudes pour l’usine Audi Bruxelloise

19 avril 2024
La Belgique a connu de multiples fermetures d'usines automobiles au fil des ans. Renault a fermé ses portes en 1997, Volkswagen en 2006, Opel en 2010 et Ford en 2014.…