×
google news

« Sandoz intensifie production pénicilline en Autriche »

« Kundl, en Autriche, accueille fièrement le seul grand centre de production de pénicilline en Europe, selon les déclarations emballées d’Anton Mattle, le gouverneur du Tyrol, lors de l’inauguration de la nouvelle usine pharmaceutique de Sandoz, le jeudi 21 mars. Quatre mois auparavant, une autre cérémonie festive hors de ce même lieu a été marquée par des tambours et des trompettes.

Le 10 novembre 2023, l’entreprise pharmaceutique a célébré, en compagnie de l’officiel local et du ministre autrichien du travail et de l’économie, l’inauguration de sa nouvelle installation de production de matières premières pour la fabrication de la pénicilline, un antibiotique couramment utilisé mondialement pour traiter les infections bactériennes. En particulier, l’amoxicilline, principal produit de l’usine de Kundl, fait partie de cette catégorie. La mise en œuvre de ce projet a nécessité un investissement de 150 millions d’euros, dont 50 millions ont été fournis par le gouvernement autrichien. Cela a permis à l’entreprise de mettre en place un processus de production à la fois plus efficace et moins gourmand en énergie.

Un autre investissement de 50 millions d’euros a été honoré ce jeudi, cette fois pour l’ouverture de la nouvelle extension de 3 000 mètres carrés de l’usine. Cela vise à augmenter sa capacité de production d’antibiotiques à travers différentes étapes, notamment la formulation et l’emballage des produits finis. Grâce à cette mise à jour, le nombre de boîtes d’antibiotiques fabriquées à Kundl, quelles que soient leur forme (sirop, comprimés, poudre à reconstituer, etc.), devrait passer de 200 à 240 millions par an. »

Originellement, une ancienne brasserie, cette usine nouvellement élargie de 10% est désormais le seul établissement en Europe capable de conduire toutes les étapes de production de pénicilline, de la génération de la substance active à son emballage, sur une superficie de plus de 30 000 mètres carrés. Perdue dans les montagnes du Tyrol, cette usine a connu son début en 1946, lorsque six chimistes avaient choisi cette brasserie désaffectée pour produire de la pénicilline. Après avoir réussi à développer la première pénicilline orale en seulement cinq ans, l’entreprise Biochemie a commencé à gagner en notoriété, attirant l’attention de Sandoz, une entreprise suisse qui a acquis la société en 1963 et a commercialisé l’antibiotique à grande échelle. Depuis lors, l’ancienne brasserie n’a cessé de se développer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1159
Economie

Jugement Anglais Secoue Marchés Financiers

19 avril 2024
L'affaire du Libor et de l'Euribor connaît un nouveau développement. Le 27 mars, suite à une décennie de procédures juridiques, une cour d'appel britannique a surpris en confirmant la condamnation…
example 1155
Economie

Inquiétudes pour l’usine Audi Bruxelloise

19 avril 2024
La Belgique a connu de multiples fermetures d'usines automobiles au fil des ans. Renault a fermé ses portes en 1997, Volkswagen en 2006, Opel en 2010 et Ford en 2014.…
example 1149
Economie

Plan de relance révolutionnaire pour l’Italie

19 avril 2024
L'intersection de Via Trieste et Via Gaspare Gozzi, dans la ville italienne de Padoue, est le théâtre d'une réalisation immense. Entre les décombres et les tiges d'acier qui ont creusé…