×
google news

SFR demeure le fournisseur en difficulté dans le secteur des télécommunications

Dès mi-2024, Altice France prévoit de recentrer ses activités exclusivement sur le secteur des télécommunications, si l’accord de vente de BFM-TV à CMA CGM se finalise. Cela permettra à l’entreprise de se consacrer entièrement à la relance de SFR, la branche télécoms dirigée par Patrick Drahi, qui a connu des difficultés majeures en 2023. Selon les chiffres dévoilés le 20 mars, au dernier trimestre 2023 uniquement, SFR a perdu 231 000 abonnés mobiles, portant la perte totale à plus de 500 000 sur un total de 20,4 millions en un an. De plus, la compagnie a enregistré une baisse annuelle de 158 000 abonnés fixes, malgré une augmentation des clients de la fibre optique, faisant échouer à compenser le déclin de l’ADSL.

En conséquence, le chiffre d’affaires de SFR a diminué de 1,3% en 2023, atteignant 10,8 milliards d’euros, et l’Ebitda a baissé de 4,5% à 3,8 milliards d’euros. De plus, pour 2024, le scénario est pessimiste : la société s’attend à une nouvelle diminution de ses revenus et une baisse de l’Ebitda d’environ 5%, voire plus. Ces résultats décevants ont entraîné une augmentation de la dette nette pour atteindre plus de 24,3 milliards d’euros fin 2023, représentant 6,4 fois l’Ebitda annuel.

La stratégie de hausse des tarifs menée par SFR depuis 2022, après plusieurs trimestres de promotions excessivement compétitives qui ont eu un coût élevé, n’a pas porté ses fruits. En effet, la baisse du pouvoir d’achat a rendu les consommateurs plus réactifs aux prix de leurs abonnements télécoms. Cela a intensifié les rivalités entre opérateurs à la fin de l’année 2023, ajoutant aux « pressions sur le pouvoir d’achat ».

L’année dernière, Bouygues Telecom a observé une stabilité dans son revenu moyen par abonné mobile, malgré la montée des tarifs. Le revenu est demeuré constant à 19,70 euros par mois en 2023, une conséquence du passage des clients vers des offres plus abordables, reflétant les pressions exercées sur le pouvoir d’achat, tel qu’explicite par la filiale du groupe Bouygues, le 27 février.
Orange, après une période de croissance au milieu de l’année, a également connu une légère baisse de revenu moyen par abonné mobile, s’établissant à 19 euros fin 2023. Cependant, cela reste toujours 30 centimes plus haut comparé à l’année précédente. On remarque une tendance similaire avec Free (la société de Xavier Niel, actionnaire privé de Monde), où les coûts des abonnements ont été maintenus : la facture moyenne a connu une réduction au quatrième trimestre 2023 (à 12,10 euros), mais a connu une hausse de 30 centimes sur l’ensemble de l’année.
Face aux préoccupations financières suite à l’arrestation au Portugal de son partenaire, Armando Pereira, accusé de corruption supposée et de fraudes fiscales, Patrick Drahi s’est dit prêt en août 2023 à céder une partie du capital de son opérateur de télécommunications français pour réduire de manière significative la dette d’Altice France.
Il reste 44.66% de cet article à lire pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1160
Economie

« Nouveau Cargo Breton Traverse l’Atlantique »

19 avril 2024
La jeune entreprise morlaisienne Grain de Sail a franchi une nouvelle étape avec son nouveau cargo, qui a récemment terminé sa première traversée transatlantique entre Saint-Malo et New York. Imposant…
example 1159
Economie

Jugement Anglais Secoue Marchés Financiers

19 avril 2024
L'affaire du Libor et de l'Euribor connaît un nouveau développement. Le 27 mars, suite à une décennie de procédures juridiques, une cour d'appel britannique a surpris en confirmant la condamnation…
example 1155
Economie

Inquiétudes pour l’usine Audi Bruxelloise

19 avril 2024
La Belgique a connu de multiples fermetures d'usines automobiles au fil des ans. Renault a fermé ses portes en 1997, Volkswagen en 2006, Opel en 2010 et Ford en 2014.…