×
google news

Cure51 lève 15M€ pour secrets miraculés cancer

Lorsqu’ils ont reçu leur diagnostic, leur espérance de vie n’était que de quelques mois. Cependant, malgré toutes les prévisions, ils ont résisté, déjouant tous les pronostics médicaux. Ces « survivants miraculeux » du cancer, qui sont parvenus à échapper à des tumeurs réputées pour être inguérissables, ne sont qu’une poignée – seulement quelques dizaines de milliers dans le monde entier. Cependant, ils pourraient détenir sans le réaliser des informations inestimables pour faire avancer la recherche médicale.

Cure51, une startup basée à Paris, a accepté ce défi. Le mercredi 20 mars, elle a annoncé avoir recueilli 15 millions d’euros de divers investisseurs, dont le leader européen du capital-risque en santé, Sofinnova, ainsi que les entrepreneurs Xavier Niel (actionnaire individuel du Monde) et Olivier Pomel, PDG de Datadog.

Cure51 a été créée en 2021 par deux entrepreneurs expérimentés, Nicolas Wolikow, ancien employé du laboratoire pharmaceutique Ipsen et fondateur de la plate-forme de téléconsultation Qare, et Simon Istolainen, à l’origine de My Major Company. Cette entreprise biotechnologique de 21 employés, qui compte également parmi ses actionnaires quatre centres d’oncologie de renommée internationale, dont l’Institut Gustave-Roussy à Paris et le Centre Léon-Bérard à Lyon, aspire à créer la plus grande base de données mondiale des survivants exceptionnels du cancer. Le but : decrypter, en analysant ces informations biologiques, les stratégies de survie de ces patients hors du commun pour découvrir de nouvelles thérapies.

Ces informations sont anonymisées.

Depuis deux ans, l’entreprise Cure51 a travaillé sans relâche pour identifier les survivants de cancer du monde entier, en se focalisant principalement sur trois types de cancer très agressifs : le cancer du pancréas, le glioblastome (une forme de cancer du cerveau) et le cancer du poumon à petites cellules. À travers des collaborations établies avec plus de cinquante hôpitaux dans trente-six pays, Cure51 a pu recueillir les données anonymisées (biopsies, analyses de sang, imageries médicales, prélèvements tumoraux etc.) de plus de 1 000 patients. Ces données sont complétées par des questionnaires sur le mode de vie des patients (alimentation, santé mentale, sommeil) qui seront collectés, triés et consolidés dans les mois à venir pour être intégrés à la base de données de Cure51. Simon Istolainen, un représentant de l’entreprise, a souligné l’importance de cette diversité géographique. Outre l’opportunité d’inclure des hôpitaux souvent exclus de la recherche par manque de ressources, cette diversité renforce leur approche. Des différences observées aussi bien en Amérique du Nord qu’en Afrique de l’Est ou en Asie seront de grande valeur pour la recherche.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1250
Economie

« Dégâts routiers climatiques coûtent cher Savoie »

21 avril 2024
La Savoie, un territoire montagneux, est coutumière des phénomènes tels que les éboulements, les pluies torrentielles accompagnées d'inondations, les coulées de boue et les dérapages du terrain qui engendrent souvent…
example 1198
Economie

Bureaux ciblés par investisseurs hôteliers

20 avril 2024
Alors que le secteur hôtelier français présente d'excellents résultats depuis 2022, de nombreuses entreprises de ce secteur recherchent des opportunités d'affaires sur le marché des bureaux en difficulté. John Hewitt,…