×
google news

Bouygues Telecom accusé par Free de menacer 2500 emplois

Free met en garde l’Etat sur les éventuelles suppressions de poste s’il advenait que Bouygues Telecom ait le droit de convertir certaines fréquences pour de la 4G.

Free Mobile

Récemment, SFR déclarait que 5000 emplois seraient menacés et maintenant c’est au tour de Free d’annoncer que 2500 emplois pourraient être détruits si l’Etat autorisait le groupe Bouygues Telecom à convertir en 4G les fréquences de 1800 Mhz aujourd’hui utilisées pour la 2G.

A l’heure où le pays connaît une progression du chômage sans précédent, les opérateurs n’hésitent plus à faire du chantage à l’emploi auprès de l’Etat afin de protéger leurs intérêts économiques.

Ainsi, selon le quotidien Les Echos, le groupe Free aurait adressé un courrier à l’Arcep dans lequel il met en garde l’Autorité des télécoms sur les éventuels dangers pour l’emploi engendré par l’autorisation donnée à Bouygues Telecom d’utiliser ces fréquences.

Le groupe Bouygues Telecom s’est fendu d’un communiqué dans lequel il dénonce « le chantage à l’emploi » de SFR, et critique des chiffres « ni crédibles ni sérieux« .

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Samsung galaxy ace
26 janvier 2013 14 h 03 min

Bouygues telecom a l’intention de deployer la 4G dans la bande 1800 mhz, et comme free ne peut pas le faire par manque d’installation, elle essaye de lui mettre des bâtons dans les roues


Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media