×
google news

Volte-face française sur les Euro-obligations

Volte face! Alors que les Euro-obligations, autrement dit, la mutualisation des dettes des pays de la zone Euro, était une des mesures phares du programme du candidat Hollande, il n'en est plus question. Au moins à court terme!

Volte face! Alors que les Euro-obligations, autrement dit, la mutualisation des dettes des pays de la zone Euro, était une des mesures phares du programme du candidat Hollande, il n’en est plus question. Au moins à court terme!
C’est le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault qui l’a déclaré dans le journal allemand Die Zeit :  » Je souhaite que nous parlions des eurobonds à Bruxelles comme d’une perspective.

Le système de mutualisation de la dette exige une plus grande intégration politique qui est nécessaire. Cela prendra sans doute plusieurs années. Cependant, sans attendre, il faut agir. « 

Une déclaration consensuelle vis-à-vis de l’Allemagne qui refuse cette option et l’a clairement fait savoir à de nombreuses reprises.

François Hollande comptait convaincre l’Allemagne sur le sujet. Il n’en est donc rien.

Plus urgent que les euro-obligations, Jean-Marc Ayrault évoque dans Die Zeit :  » une supervision bancaire commune, avec un système européen de garantie des dépôts. Nous pouvons aussi trouver des solutions pour faciliter l’accès au financement des Etats, par exemple par des émissions à court terme ou par la proposition des Sages allemands sur le fonds d’amortissement « 

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media