×
google news

« Hellfest: Musiques extrêmes rencontrent rock populaire »

Dans un carrefour, un festivalier est accueilli par une immense guitare électrique rouillée de cinq mètres de haut, indiquant qu’il vient d’arriver à sa destination tant attendue via le bus qui relie le site du festival à l’un des plus grands parkings de France. Chaque année, 240 000 fans de rock et de metal empruntent ce chemin pour assister au Hellfest, le plus grand festival de musique extrême non seulement en France mais aussi en Europe, rivalisant avec le Wacken Open Air en Allemagne. Le festival se déroule au cœur des vignobles de Clisson en Loire-Atlantique, du jeudi 27 juin au dimanche 30 juin.

Ce rassemblement ne cesse de gagner en popularité ; les billets pour les quatre jours (329 euros) de cette 17ème édition, vendus en deux lots en juillet et octobre 2023, ont tous été vendus en moins d’une heure avant même l’annonce de la programmation. La même frénésie s’est répétée avec les billets à la journée (69 euros) mis en vente en janvier. Avec un budget de 40 millions d’euros cette année, soit le double de celui du festival Les Vieilles Charrues, le Hellfest s’impose comme le festival de musique le plus coûteux en France.

Parmi les 184 groupes programmés, la présence des Foo Fighters, Prodigy, Royal Blood et Shaka Ponk démontre la volonté des organisateurs de s’ouvrir à un public rock plus large. Mais surtout, cela témoigne d’un effort de renouvellement de leurs têtes d’affiche, au moment où les groupes emblématiques tels que Kiss, Black Sabbath, Slayer, etc., prennent progressivement leur retraite.

Ben Barbaud, le créateur du festival, a fait une remarque humoristique lors d’une conférence de presse tenue le dimanche 30 juin l’après-midi, en soutenant qu’il n’était pas contre l’idée d’inclure des groupes comme Muse, Placebo ou Green Day dans le programme du festival, mais qu’il refuserait l’idée d’avoir Taylor Swift. La conférence de presse a également vu la participation d’Eric Perrin, le responsable des communications du festival. Barbaud a rendu compte de manière optimiste de l’édition 2024 du festival. Il a notamment évoqué le succès du premier Hellfest Kids, une initiative destinée aux écoliers locaux, ainsi que la mise en place récente du dispositif Hellcare, qui offre la possibilité aux festivaliers de signaler tout comportement suspect (abus d’alcool ou de drogues, violences sexuelles, etc.) sur le lieu du festival. D’après Barbaud, cette édition a été jugée plus tranquille que les précédentes par les pompiers, peut-être en raison des conditions météorologiques.

Pendant trente ans, Mass Hysteria a marqué sa carrière. Bien que la pluie se soit abattue sur Clisson tard dans la journée du samedi 29 juin, l’atmosphère tendue des élections législatives ne semble pas avoir eu d’effet perceptible sur le public de métalheads. Sur place, aucune directive de vote, de banderoles ou de t-shirts portant un message politique n’a été observée. Au contraire, l’ambiance générale semblait plutôt festive.

Il faut noter que la suite de cet article est uniquement accessible aux personnes abonnées au service.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1063
Culture

« Festival d’Avignon: ‘Le Repas des gens' »

16 juillet 2024
Il est indéniable que l'un des binômes les plus captivants du Festival « off » d'Avignon serait ces deux acteurs. Ressemblant à un duo émanant des Deschiens mais avec moins…
example 1046
Culture

« Nager Avec Requins: Vanity Fair Hollywoodienne »

15 juillet 2024
La série intitulée "Swimming With Sharks", un remake du long-métrage de George Huang de 1994, aurait pu exploiter le rituel d'autoflagellation que Hollywood semble aimer se donner en dévoilant ses…
example 1042
Culture

« Festival d’Avignon: l’importance de parole »

15 juillet 2024
Krzysztof Warlikowski, le célèbre metteur en scène polonais, a été invité à Avignon pour la première fois depuis 2013 et il a présenté un spectacle d'une beauté et d'une profondeur…
example 1024
Culture

« Victoria Quesnel: Des prétoires aux planches »

15 juillet 2024
Avec 39 ans à son actif, un regard alerte, un sourire éclatant et des mouvements expressifs, Victoria Quesnel ne se contente pas de répondre aux interviews en prononçant des monosyllabes…