×
google news

Tout sur le genre post-apocalyptique (définition, oeuvres majeures, etc)

Partager sur Facebook

Définition Le postapocalyptique est un genre assez violent qui montre un monde dévasté, souvent en ruine suite à une catastrophe terrible.
Cette catastrophe peut être naturelle, due à un virus ou encore à un problème nucléaire.
La vie est pratiquement décimée et les seuls survivants évoluent dans un monde hostile et pauvre.

Ce genre étudie minutieusement les rapports sociaux et humains, mais aussi les traits de caractère : folie, égoïsme, instinct de survie, tristesse et découragement.
Des mises en scène souvent noires aux décors de ruines et de fin du monde.
Les hommes dans ce chaos dévoilent leur véritable nature et se remettent en question face à leur place dans la société.
Mais l’instinct de survie prédomine malgré les différentes difficultés rencontrées.
Le postapocalyptique au cinéma Il existe plusieurs types de scénarios de films post-apocalyptiques : L’apocalypse nucléaire : qui met en scène une autodestruction par les armes nucléaires C’est souvent le scénario le plus classique et le plus apprécié.
De nombreux films traitent de ce sujet comme Malevil (1981), Mad Max (1981) ou encore La route (2009).

L’apocalypse naturelle : qui met en scène une catastrophe naturelle comme un tsunami, une éruption de volcan ou des changements climatiques, comme des tempêtes ou des périodes de grand froid.
Les éléments se déchainent et l’homme ne peut que subir les évènements et essaye de survivre.
Waterworld (1995) ou encore Le jour d’après (2004) mettent en scène ce scénario.
L’apocalypse biologique : qui met en scène l’apparition d’un virus entrainant une épidémie qui dévaste la race humaine.
Il est souvent question de hordes de zombies ou encore de morts-vivants.
Un scénario souvent utilisé aussi au cinéma avec des films comme : L’armée des 12 singes (1995), Le fléau (1994) ou Je suis une légende (2007).
L’apocalypse sociale : qui met en scène des ruines économiques ou encore un épuisement des ressources naturelles par les hommes.
Un véritable chaos où seul l’homme est en cause.
Mad Max 2 (1985) dépeint bien ce scénario.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media