×
google news

Tout sur la saga littéraire "Les Enfants de la Terre"

Le récit Jean M.
Auel situe son récit en Europe il y a environ 30000 ans.
Il nous présente Ayla, l’héroïne de son récit, un Homo sapiens élevé par des Néandertaliens.
Les Néandertaliens – Les Têtes Plates Ayla est adoptée par Iza la guérisseuse du clan.

C’est une curieuse fillette qui évolue au fil de l’histoire et comprend peu à peu qu’elle est différente des autres membres de son clan d’adoption appelé les Têtes Plates.
Ce peuple est instinctif et ces membres vivent au présent sans pouvoir se projeter concrètement dans l’avenir.

Ils ont des habitudes et des rituels qui ne les transgressent jamais.
Ayla est non seulement différente physiquement, mais également psychologiquement, car elle fait preuve d’un esprit d’analyse et de réflexion.
Par exemple, la chasse reste le domaine exclusif des hommes, tandis que les femmes ont le pouvoir de guérir en utilisant les plantes.
Ayla apprendra non seulement les vertus bienfaitrices des plantes avec sa mère adoptive, mais elle apprendra également la chasse et deviendra la première femme chasseuse du clan.

Les Autres L’histoire évolue quand Ayla quitte son clan et rencontre Jondalar, qui deviendra son compagnon de vie et de route.
Grâce à lui, elle fera la connaissance des Autres, c’est-à-dire des peuples différents et plus évolués comme les Mamutoï par exemple.
Contrairement aux Têtes plates, qui ne communiquaient qu’avec un langage gestuel accompagné de sons, les Autres possèdent un langage articulé et peuvent engager des conversations avec diverses communautés.
Au fil du récit, on suivra les aventures d’Ayla et de son apprentissage vers de nouveaux savoirs.
L’intérêt de ce récit Intérêts scientifiques Bien que ce récit soit romancé, il s’avère que la communauté scientifique a reconnu que Jean M.
Auel avait apporté une grande crédibilité à son histoire en s’appuyant sur des faits reconnus par les paléoanthropologues.
Même si certains émettent quelques doutes sur la chronologie du récit et sur la datation de certains évènements, cela ne retire en rien l’intérêt de cette saga littéraire.
Intérêts historiques Cette histoire passionnante met concrètement en évidence les habitudes des hommes préhistoriques et leur mode de vie.
Jean M.
Auel dépeint l’homme préhistorique comme un homme intelligent faisant preuve de réflexion et pouvant s’adapter à son environnement.
On est bien loin de l’image de barbare, que peuvent avoir certains hommes des cavernes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Les cartes Pokémon vendues au compte-gouttes en 2021
Culture

La marque Pokémon a augmenté ses ventes en 2021

9 février 2022
The Pokémon Company se félicite de ses ventes de cartes Pokémon sur l’année 2021. Vingt-cinq ans après sa naissance, le jeu reste le plus vendu en Europe. 2021 : Gros…
Contentsads.com