×
google news

Marchand réussit doublé insensé pour Paris 2024

Il est 19h50, mercredi 19 juin, selon l’horloge de la piscine de l’Odyssée à Chartres. Après avoir participé à quatre compétitions individuelles en neuf heures, Léon Marchand poursuit sans relâche ses longueurs dans sa voie d’eau favorite, la numéro 4. Bien que la piscine soit désormais dépourvue de spectateurs, une trentaine de jeunes fans continue de le regarder attentivement avant de l’applaudir lorsqu’il sort de l’eau.

Une fois finies ses rotations, le champion du monde à cinq reprises prend le temps de signer quelques autographes, sous surveillance, bien entendu. Le nageur originaire de Toulouse peut finalement souffler, ayant réussi à se qualifier pour deux épreuves aux Jeux Olympiques de Paris : le 200 mètres papillon et le 200 mètres brasse. Il a déjà sa place pour le 400 mètres quatre nages et espère réitérer l’exploit vendredi, pour le 200 mètres quatre nages. En marge de sa conférence de presse, il déclare aimer l’étrangeté de ce duo d’épreuves, qui d’après lui, lui donne beaucoup de confiance pour l’avenir.

Léon Marchand, âgé de 22 ans, accompagné de ses entraîneurs Bob Bowman et Nicolas Castel, s’est fixé un défi audacieux depuis un an : participer aux deux compétitions lors des JO, dont les demi-finales et finales sont planifiées le même jour, avec seulement une heure d’intervalle. Pour la petite histoire, même le grand Michael Phelps, l’athlète le plus titré et décoré de l’histoire des JO avec 28 médailles dont 23 en or, n’a jamais tenté de concourir dans deux épreuves individuelles lors d’une même journée. « Tout est parfaitement minuté », précise-t-il.

Être capable d’accomplir un doublé de cette envergure requiert une journée parfaitement planifiée, selon Denis Auguin, le responsable des nouveaux talents de l’équipe de France. Tous les éléments sont soignement coordonnés : chaque échauffement, chaque course, chaque phase de récupération. Cela nécessite également un certain support d’équipe pour alléger le fardeau.
Léon Marchand entame sa journée marathon à 10h13 mercredi, enregistrant le meilleur temps dans la série du 200m papillon (1’57’’90). Il se dirige ensuite vers la piscine extérieure de l’Odyssée pour une pause d’environ 20 minutes, durant laquelle ses niveaux de lactate sont contrôlés. L’objectif ? Évaluer sa fatigue et maximiser cette phase de récupération.
Juste une heure après, le nageur de Toulouse replonge pour la série du 200m brasse, gérant son effort (2’12’’85) pour se qualifier en finale. Trois minutes après sa sortie de l’eau (sur instructions de Bowman), le service d’optimisation de performance de la FFN prélève à nouveau une goutte de sang de son oreille. Le processus se répète lors de sa récupération. Verdict ? « Après vingt minutes, il est revenu à ses niveaux de base, comme s’il était en état de repos avant sa course, ce qui prouve sa capacité à répéter des efforts », explique Robin Pla, le responsable des données pour la FFN.
Lire la suite de cet article est réservé aux abonnés, avec encore 51.59% à découvrir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1000
Sport

« Flamme Olympique à Paris: Rêve Réalisé »

15 juillet 2024
Soudainement, le vase olympique s'est illuminé dans les halls de la Mairie de Paris. A 23h26, Anne Hidalgo a levé le voile sur l’identité du dernier porteur de la flamme…
example 999
Sport

« Tour de France 2024: Abandon d’Ayuso »

15 juillet 2024
Nous vous accueillons en direct pour le déroulement de la treizième étape du Tour de France 2024, qui marque la 111ème édition de cette célèbre compétition et fait exception en…
example 991
Sport

Espagne bat Angleterre, Euro 2024 Finale

15 juillet 2024
Il y a environ un mois, après la victoire inaugurale de son équipe contre la Croatie (3-0) à l'Euro 2024 à Berlin, Luis de la Fuente avait fait une promesse.…
example 990
Sport

« Résumé Finale Euro 2024: Espagne Triomphe »

15 juillet 2024
L'Espagne a gagné son quatrième titre de champion d'Europe après avoir vaincu l'Angleterre (2-1) le dimanche 14 juillet à Berlin, devenant ainsi le premier pays à atteindre cet exploit dans…