×
google news

Roland-Garros 2013 : Nadal et les autres pour la victoire

Deux jours avant l’ouverture de la quinzaine à Roland-Garros, nous vous proposons de découvrir les principaux favoris du Grand Chelem parisien. Derrière Rafael Nadal, plusieurs joueurs peuvent créer la surprise. Mais en l’absence d’Andy Murray et Juan Martin Del Potro, ils sont moins nombreux que prévu.

Rafael Nadal

Rafael Nadal

Il est difficile de ne pas considérer Rafael Nadal comme l’homme à battre à Roland-Garros. Septuple vainqueur sur la terre battue parisienne, le joueur majorquin a remporté les deux derniers tournois de préparation, les Masters 1000 de Madrid et Rome. Bien que battu par Novak Djokovic en finale de Monte-Carlo, le n°4 mondial paraît très fort, mais peut-être pas intouchable. De retour cette année à la compétition après sept mois d’absence, le Majorquin n’a plus disputé de Grand Chelem depuis sa victoire à Roland-Garros de l’an dernier. Une nouvelle fois, c’est le physique qui sera déterminant dans sa quête. En revanche, si tout va bien sur ce point, ses adversaires risquent de ne pas faire le poids.

Novak Djokovic

Le n°1 mondial n’attend que ça. Finaliste en 2012, le Serbe vise la première victoire de sa carrière à Roland-Garros, son principal objectif de la saison. Très impressionnant sur le Rocher, avec un succès en deux manches face à Rafael Nadal, Novak Djokovic n’arrive pourtant pas en totale confiance à Paris, la faute à des défaites prématurées à Madrid et Rome. Mais on voit croire qu’il ne s’agit que de deux accidents de parcours et que le meilleur est à venir pour lui. A noter qu’avec son statut de tête de série n°1, il pourrait retrouver l’Espagnol en demi-finales. En cas d’exploit, Novak Djokovic se rapprocherait de son rêve.

Roger Federer

Titré à Paris en 2009, Roger Federer paraît un ton en dessous de Rafael Nadal et Novak Djokovic. Si le Suisse s’est rassuré la semaine passée à Rome en atteignant la finale, son impuissance face au rythme imprégné par l’Espagnol tend à démontrer qu’il lui sera difficile de tenir la distance, encore plus au meilleur des cinq sets. N°3 mondial, il se retrouve tête de série n°2 en l’absence d’Andy Murray et pourrait ainsi défier Nadal en demi-finales. Mais attention à ne pas chuter plus tôt dans le tournoi, comme à Madrid où il s’est fait surprendre par le Japonais Kei Nishikori en huitièmes de finale.

Et les autres prétendants

On pense d’abord à David Ferrer. Demi-finaliste en 2012, le joueur espagnol s’est incliné à deux reprises en l’espace de deux semaines contre son compatriote Rafael Nadal, à Madrid puis à Rome, à chaque fois en proposant une belle résistance. Sur terre battue, le n°5 mondial peut créer la surprise, mais il lui faudra s’offrir un exploit qu’il a toujours eu du mal à réaliser dans les grands rendez-vous. Tombeur de Murray à Madrid et de Djokovic à Rome, le Tchèque Tomas Berdych doit au moins viser un quart de finale. Après, sur un match, tout est possible pour aller plus loin dans le tournoi. Enfin, dans le camp tricolore, c’est Jo-Wilfried Tsonga qui représente les meilleures chances. Quart de finaliste l’an passé, le Manceau a les armes pour faire très mal, même si son inconstance risque de rendre sa tâche plus compliquée.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

calcio-femminile
Sport

Le sport féminin enfin à l’honneur

2 août 2022
C’est suffisamment rare pour que cela soit souligné, mais le weekend dernier, dans le monde toujours très masculin du sport, les femmes étaient à l’honneur. Avec le même jour, la…
pexels daniel frank 2248713 1
Cyclisme

3 circuits VTT pour les beaux jours

14 avril 2022
Voici 3 circuits riches en paysages et en sensations, à réaliser en solo ou en groupe, que ce soit en quelques heures ou en plusieurs jours.
Contents.media