×
google news

Un entraîneur de Ligue 1 s’agace de la taxe à 75 %

Partager sur Facebook

Au lendemain de l’annonce par Matignon d’une application annoncée de la taxe à 75 % sur les clubs de football, un technicien du championnat de France de Ligue 1 s’est exprimé ce mercredi sur la question.

Elie Baup, entraîneur de l'Olympique de Marseill

A la différence des propos de Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, indiquant que les clubs français ne seront pas concernés par la taxation exceptionnelle de 75 % souhaitée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, c’est François Hollande qui avait laissé entendre très clairement dans sa dernière intervention télévisée que cette taxe concernerait les entreprises possédant de hauts revenus.

En ligne de mire, les équipes de football. Parmi elles, l’Olympique de Marseille, qui a réagi à cette proposition de loi par l’intermédiaire de son entraîneur Elie Baup. Dans un entretien accordé sur le site officiel du club marseillais, le coach phocéen s’est dit particulièrement perturbé par cette réforme qui fait tant de bruits depuis plusieurs mois.

« Les joueurs de qualité ne seront plus dans notre championnat »

« C’est une situation délicate, a-t-il reconnu. C’est dur à comprendre et à accepter, même si la situation économique est compliquée partout en Europe. On doit être solidaire, mais là c’est exagéré. » Selon lui, seuls deux clubs de l’Hexagone réussiront à s’en sortir, les autres risquant de rencontrer des difficultés pour survivre. « Cela va mettre en péril la continuité sportive et le niveau des clubs, à part Monaco et Paris. Je ne vois pas comment les autres clubs pourront rester solides sportivement avec cette taxe qui va les pénaliser. »

Pour Elie Baup, les conséquences seront néfastes au football français, car « les joueurs de qualité ne seront plus dans notre championnat si cette taxe est appliquée. » Quant aux conséquences pour le club phocéen lui-même, Baup est très clair, « ce sont entre 15 et 20 millions qu’il faudrait rajouter dans le budget » pour pouvoir faire face à cette taxation.


Contacts:
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.