×
google news

Réélection dissidents « insoumis »: camouflet pour Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon vient de subir un sérieux coup dur. Trois des quatre députés « insoumis » qu’il avait décidé de ne pas renouveler ont en fait été réélus lors du second tour des élections législatives, le dimanche 7 juillet. En conséquence, ils ne feront plus partie du groupe La France insoumise (LFI) à l’Assemblée nationale.

À Paris, Danielle Simonnet a remporté une victoire écrasante contre son adversaire, Céline Verzeletti, en obtenant 74,19 % des voix dans la 15e circonscription. Sur le réseau social X, elle a exprimé une « profonde gratitude » envers ses militants et ses électeurs. « Le (Nouveau) Front populaire (NFP), nous le bâtissons ensemble, à partir de la base », a-t-elle déclaré, soulignant ainsi que LFI ne possédait pas exclusivement l’alliance de la gauche. Pendant la campagne, elle a été sévèrement critiquée par son ancien parti, qui l’accusait, par le biais de Sophia Chikirou, une proche de M. Mélenchon, de « jouer de petits jeux » et de « saboter le collectif ».

Non loin de là, dans la 7ème circonscription de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière a également été réélu, avec 57,16 % des voix, face à Sabrina Ali-Benali, la candidate officielle de LFI. « Nous avons été contraints à un duel fraternel totalement inutile », a souligné le député sur TF1, appelant à ce que le NFP soit « démocratique » afin de « répondre aux attentes du peuple français ».

« On ne doit pas raviver les tensions »

Dans la 5ème circonscription de Seine-Saint-Denis, Raquel Garrido, ancienne députée et compagne d’Alexis Corbière, avait abandonné la course en faveur d’Aly Diouara, soutenu par LFI après être arrivée en troisième place au premier tour. Diouara a ensuite obtenu la victoire au second tour contre Aude Lagarde, la maire de Drancy (UDI), avec plus de 60% des votes.

À Marseille, Hendrik Davi, un associé de Clémentine Autain – qui avait été élue au premier tour en Seine-Saint-Denis et a également eu des démêlés avec LFI – a remporté l’élection en obtenant près de 66% des votes contre Franck Liquori du Rassemblement national qui a reçu 34% des voix. Le désistement d’Allan Popelard, le candidat officiel de LFI, a permis cette victoire, malgré les accusations de Popelard selon lesquelles Davi aurait « favorisé l’extrême droite lors du premier tour et usurpé l’identité du NFP ».

Après sa victoire, Davi a choisi de ne pas raviver les conflits. Lors d’une prise de parole devant son bureau à Marseille, il a exprimé simplement son « immense satisfaction de voir la gauche prendre le dessus ». Il déclarait sur X dimanche soir: « Bardella ne deviendra pas premier ministre. Il est maintenant temps de mettre en œuvre le programme du NFP ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1285
Politique

« Assemblée Nationale: Retour à la Case Départ »

19 juillet 2024
Emmanuel Macron reste à la présidence et Gabriel Attal à Matignon, tandis que Yaël Braun-Pivet demeure à la présidence de l'Assemblée nationale, malgré la dissolution de l'Assemblée il y a…
example 1277
Politique

Manifestation à Paris pour gouvernement gauche

19 juillet 2024
Le live a été animé par des personnalités telles que Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Pour plus d'informations sur la campagne des législatives, veuillez…
example 1272
Politique

« Qui deviendra président de l’Assemblée? »

19 juillet 2024
Le live a été animé par plusieurs personnes, notamment Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Vous pouvez lire tous nos reportages sur la campagne électorale…
example 1268
Politique

« Défaite du Nouveau Front, obstacle vers Matignon »

19 juillet 2024
/"Le Nouveau Front populaire (NFP) a réussi à s'unifier derrière un seul candidat pour la présidence de l'Assemblée nationale, mais cela n'a pas été suffisant. André Chassaigne, représentant communiste du…