×
google news

« RN devance Front Populaire, Macron troisième »

Les résultats préliminaires des élections législatives anticipées françaises, convoquées de manière inattendue par le président Emmanuel Macron pour le 30 juin et le 7 juillet, révèlent une tendance électorale inébranlable malgré vingt jours de campagne. Il semble que ces élections ont simplement renforcé la position des trois principaux blocs politiques qui dominent de manière prédominante sur le plan national: le Rassemblement national (RN), l’union de gauche représentée par le Nouveau Front populaire (NFP), et la coalition présidentielle menée par Renaissance en partenariat avec le MoDem et Horizons.

C’est une première en France sous la Cinquième République, l’extrême droite avec le RN dirigé par Jordan Bardella, le candidat choisi pour Matignon en cas de victoire, est en tête au premier tour des élections législatives. L’institut Ipsos Talan, pour France Télévisions, Radio France, France 24-RFI et LCP-Assemblée nationale, estime leur pourcentage de suffrages à 34%.

Cela représente presque le double de leur score des élections législatives de 2022, où le RN avait récolté 18,7% des voix au premier tour. Le RN a même réussi à gagner en dynamisme par rapport à son score précédent lors des élections européennes (31,37 %), en grande partie en raison de leur alliance avec Eric Ciotti, le président du parti Les Républicains.

Cependant, ce rebondissement politique pourrait être vu comme un échec pour le président Emmanuel Macron.

Les recentes données suggèrent une grande possibilité que le parti dirigé par Marine Le Pen remporte une majorité de sièges à l’Assemblée après le second tour. S’agira-t-il d’une majorité relative ou d’une majorité absolue, qui nécessite au moins 289 sièges ? C’est l’une des principales questions du second tour. « Nous avons besoin d’une majorité absolue pour que Jordan Bardella soit nommé Premier Ministre par Emmanuel Macron dans une semaine », a déclaré Marine Le Pen depuis son bastion d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

La probabilité de prendre le pouvoir par voie législative est encore plus nouvelle pour l’ancien Front National, car le système de vote majoritaire à deux tours, qui était une entrave majeure à l’extrême droite jusqu’en 2022, favorise désormais leur progression, grâce à son effet de renforcement pour le parti qui arrive en tête.

Le bloc d’extrême droite et ses alliés de droite sont suivis de près par le NFP qui a obtenu 28,1 % des votes, selon les estimations initiales. Les quatre principales forces de gauche – La France Insoumise (LFI), le Parti Socialiste, les Ecologistes et le Parti Communiste – ont obtenu un meilleur résultat que leur précédente alliance électorale, constituée en 2022 sous le nom de Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (25,6 %). Cependant, leur score au premier tour est inférieur à la somme des résultats individuels de chaque parti aux élections européennes (31,6 %).

Il reste encore 49,21% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 993
Politique

« NFP désaccord sur candidature Bello Matignon »

15 juillet 2024
Découvrez tous nos articles sur les élections législatives en cliquant ici. Pour les résultats à travers tout le pays, faites un tour sur notre moteur de recherche ou consultez notre…
example 982
Politique

Bello refuse offre première ministre gauche

14 juillet 2024
Après deux jours de conjectures qui ont accentué les divisions parmi la gauche, la présidente de La Réunion, Huguette Bello, a refusé le dimanche 14 juillet l'offre de devenir la…