×
google news

Déraillement du train espagnol : « J’ai merdé, je veux mourir »

Déraillement de train à Saint-Jacques-de-Compostelle

La responsabilité du conducteur du train, qui a déraillé à proximité de la gare de Saint-Jacques-de-Compostelle mercredi 24 juillet, est totale dans cet accident qui a fait 80 morts, selon le dernier bilan.

Francisco José Garzón aurait déclaré peu après le drame : « J’ai merdé, je veux mourir« . Cette phrase, tirée d’une conversation téléphonique, est à la Une de toute la presse espagnole ce vendredi.

Une autre phrase choquante du conducteur de train faisait quant à elle la Une de jeudi : « J’allais à 190 km/h ! C’est une folie ! J’espère qu’il n’y aura pas de victimes. Sinon, cela me pèsera pour toujours sur la conscience. »

L’homme, qui a été placé sous surveillance policière à l’hôpital, sera interrogé par les forces de l’ordre dans l’après-midi.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

pexels roger brown 5125690
Actualité

Trousse de secours

9 septembre 2022
Une trousse de secours permet de rassembler et de transporter les matériels nécessaires pour prodiguer les premiers soins à un sujet jusqu’à l’arrivée des secours d’urgence ou soigner les blessures légères.
Contentsads.com