×
google news

« Pause militaire israélienne sans impact, selon OMS »

Au cours de la nuit de jeudi à vendredi, un nouvel échange de tirs a eu lieu entre Israël et le Hezbollah libanais, à la suite d’une aggravation des propos bellicistes entre les deux parties. L’armée israélienne a déclaré avoir neutralisé un « objet aérien » lancé depuis le Liban, tandis que les médias locaux rapportaient des frappes israéliennes en territoire libanais.

La veille, le Hezbollah avait revendiqué plusieurs attaques, y compris le lancement de « dizaines de roquettes Katioucha » sur une position militaire au nord d’Israël, en représailles à la mort d’un de ses combattants lors d’une frappe israélienne dans le Sud du Liban. Le mouvement a confirmé la mort d’un de ses commandants et le bombardement d’un « site de lancement de missiles sol-air » du Hezbollah, une organisation armée et financée par l’Iran.

Aux États-Unis, le conseiller israélien à la sécurité nationale, Tzachi Hanegbi, et le ministre israélien des affaires stratégiques, Ron Dermer, ont eu une rencontre avec Antony Blinken, le Secrétaire d’Etat. Blinken a souligné l’importance d’éviter une nouvelle escalade au Liban et a appelé à une solution diplomatique pour permettre aux familles déplacées par les tirs à la frontière de rentrer chez elles, selon les dires de son porte-parole, Matthew Miller.

La déclaration de l’armée israélienne ce mardi confirme l’approbation de « plans stratégiques pour une attaque au Liban ». Le ministre des affaires étrangères d’Israël, Katz, a également déclaré que « le Hezbollah serait anéanti en cas de guerre totale ». Cependant, une réponse agressive est venue du leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, mercredi. Nasrallah a prévenu que « aucun endroit » en Israël ne serait exempté de frappes de missiles et de drones de son groupe en cas d’agression israélienne envers le Liban.
En perspective d’un conflit, Nasrallah a signalé qu’Israël devrait « s’attendre à nous sur terre, sur mer et dans les airs », soulignant que son groupe a acquis « de nouvelles armes » et dispose de plus de 100 000 hommes prêts à se battre.
« Il est essentiel que chaque partie arrête les hostilités », a exhorté Jeanine Hennis-Plasschaert, Coordinatrice spéciale de l’ONU pour le Liban.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 841
Actualité

Chef Lili Gadola: Trois Recettes Marseillaises

12 juillet 2024
Situé au cœur de la ville de Marseille, le restaurant Limmat donne une impression d'être au beau milieu des marches qui mènent vers l'effervescence du cours Julien. Acheté par la…
example 840
Actualité

« Six femmes mutilées découvertes à Nairobi »

12 juillet 2024
Une enquête a été lancée par la police kényane après la trouvaille de six cadavres féminins mutilés dans une décharge de Nairobi, la capitale, le vendredi 12 juillet. Bien que…
example 838
Actualité

« Bac 2024: Taux de réussite 91,4% »

12 juillet 2024
Après la session de rattrapage du baccalauréat 2024, 684 200 étudiants ont été admis, comme l'a indiqué le ministère de l'éducation nationale le vendredi 12 juillet. Le pourcentage d'élèves de…
example 835
Actualité

« Rouverture de la cathédrale de Rouen »

12 juillet 2024
Suite à l'incendie qui a éclaté sur le lieu de sa restauration, la cathédrale de Rouen a de nouveau accueilli le public le vendredi 12 juillet. « Les portes de…