×
google news

« Taxation mondiale des ultrariches : Inégalité fiscale »

Gabriel Zucman, le directeur de l’Observatoire européen de la fiscalité, souligne que les citoyens extrêmement riches sont largement exonérés d’impôts dans le monde entier, une pratique qui renforce la méfiance envers les institutions. Il propose l’introduction d’un impôt mondial sur leur richesse dans un rapport commandé par le Brésil, qui préside le G20 cette année. Cet impôt pourrait générer 250 milliards de dollars (ou 233 milliards d’euros) de revenus annuels pour les gouvernements.

Zucman met également en lumière le fait que les 3000 milliardaires mondiaux échappent en grande partie à l’impôt. Selon lui, cela résulte d’une défaillance de l’impôt sur le revenu, supposé être le fondement de la progressivité fiscale. Pour ceux avec une richesse importante, il est simple de structurer leur fortune de manière à générer peu de revenus imposables. Bien que ce phénomène ait longtemps été sous-estimé, des études récentes l’ont quantifié, révélant que l’évasion fiscale par les plus fortunés est massive et systématique.

L’impôt perçu directement sur les milliardaires n’est autre que l’impôt sur les sociétés, auquel ils s’acquittent via les entreprises qu’ils possèdent. Cependant, le taux de cet impôt a considérablement diminué au cours des dernières décennies, en raison de la compétition fiscale entre les gouvernements et du transfert de bénéfices vers les paradis fiscaux.

En conséquence de ces pratiques, le total des impôts payés par les milliardaires a considérablement diminué. Par exemple, aux États-Unis, dans les années 1950, les milliardaires payaient plus de 50% de leurs revenus sous forme d’impôts. Aujourd’hui, ce taux s’élève à environ 20%.

Quel a été l’impact de ces changements ?

Ces modifications fiscales ont facilité la croissance exponentielle de la richesse des milliardaires. En 1987, leur richesse était équivalente à 3% du produit intérieur brut mondial. À l’heure actuelle, elle s’élève à 14%. Néanmoins, presque la moitié de cette expansion découle de leur fiscalité réduite, permettant une accumulation accrue de leur patrimoine par un effet d’avalanche. Par conséquent, la richesse des milliardaires a vu une augmentation annuelle de 7,1% depuis 1987 (après déduction de l’inflation), tandis que le progrès annuel moyen par adulte au niveau mondial n’était que de 3%.

La richesse croissante des milliardaires a-t-elle profité à l’économie en général, par le biais de l’effet dit « trickle down »?

Considérons l’exemple des États-Unis, le pays qui a le plus expérimenté cette théorie du « trickle down ». En 1980, lors de la victoire de Ronald Reagan à la présidence, le taux marginal supérieur de l’impôt sur le revenu était de 70% – le plus élevé des pays industrialisés. En 1986, il est passé à 28% – le plus bas des pays industrialisés.

L’histoire continue pour les abonnés, avec encore 73,04% de l’article à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1594
Economie

Enquête sur forages non autorisés Nestlé

23 juillet 2024
Selon le procureur de la République d'Epinal, Nestlé Waters fait l'objet de deux enquêtes distinctes. L'une porte sur une possible tromperie, tandis que l'autre porte sur l'exploitation supposée illégale de…
example 1590
Economie

« Aurore Lalucq: L’UE renonce au néolibéralisme »

23 juillet 2024
L'économiste et eurodéputée Aurore Lalucq de Place publique entame son second mandat et sera probablement élue présidente de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen ce mardi…
example 1582
Economie

« RSF plainte pour usurpation, pratiques trompeuses »

23 juillet 2024
L'Organisation de non-gouvernementale Reporters sans frontières (RSF) a engagé une action légale contre une personne non identifiée, ayant déposé une plainte pour usurpation d'identité et pratiques trompeuses auprès du Procurateur…
example 1563
Economie

« Sud demande réforme FMI, Banque mondiale »

23 juillet 2024
"Nous ne sommes pas les pions du FMI!" À Nairobi, fin juin, des manifestants kenyan ont critiqué l'organisation de Washington lors de leur protestation contre un projet de hausse de…