×
google news

« RER Métropolitains »: Quinze Premières Annonces Concrétisées

Dans le cadre de cette campagne électorale, il est essentiel de ne pas négliger un projet significatif, surtout un qui rassemble les gens. Dans cette optique, le ministère des Transports a dévoilé le jeudi 27 juin la liste des quinze premiers « services express régionaux métropolitains » (SERM) – des initiatives qui visent à améliorer les transports publics et qui sont admissibles au financement gouvernemental. Ces quinze projets bénéficiaires se situent dans les villes suivantes : Bordeaux, Chambéry, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Mulhouse, Nantes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse, Tours et Lorraine-Luxembourg.

Une dizaine d’autres projets devraient être révélés dans la semaine qui suit. Le ministère examine actuellement les propositions soumises par Avignon, Marseille, Nice, Orléans, Toulon ainsi que des projets du Pays Basque, de la Suisse et de la Côte d’Opale dans le Pas-de-Calais.

Emmanuel Macron a décrit un SERM, dans une vidéo postée sur YouTube le 27 novembre 2023, comme un RER métropolitain. Il s’agit d’améliorer le service de transport pour les grandes villes depuis leurs banlieues ou les villes moyennes environnantes qui, faute de connexions rapides par train ou par route, sont en train de perdre des emplois et leur attrait.

Enfin, il s’agit de minimiser l’utilisation de la voiture.

Afin de fluidifier le transport, un SERM devrait envisager l’établissement de liaisons rapides par bus offrant des services haut de gamme tels que le Wi-Fi, le parking et une voie réservée. Par ailleurs, il devrait inclure un réseau de pistes cyclables et une option de covoiturage. Son atout majeur serait d’offrir un tarif et un ticket uniques pour accéder à tous les moyens de transport. En outre, un SERM devrait également rendre le transport plus accessible aux personnes handicapées. Il peut envisager de créer ou de renforcer des réseaux ferroviaires, de métros ou de tramways, bien que cela ne soit pas une obligation. À terme, grâce à une fréquence élevée de trains ou de bus sur une large plage horaire, il pourrait diminuer l’utilisation des voitures, améliorer la qualité de l’air et faciliter la transition vers des zones à faibles émissions.

Suite à l’annonce portant sur la création d’une dizaine de RER régionaux, l’idée a reçu un accueil favorable au Parlement et dans toute la France. Grâce à la proposition de loi portée par Jean-Marc Zulesi, député de la Renaissance en Bouches-du-Rhône et président de la commission du développement durable, les SERM et leur labellisation par l’Etat ont été définis par une loi votée et promulguée en décembre 2023. Cette loi a permis de transformer la Société du Grand Paris (SGP), qui a contribué au financement du développement de 200 km supplémentaires de métros pour le Grand Paris Express, en Société des grands projets. Elle est désormais capable d’intervenir dans toute la France, en collaboration avec le réseau SNCF.

Vous devez lire les 50,32% restants de cet article. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1074
Economie

« Sanofi: Cession, Restructuration Sévère Imminente »

16 juillet 2024
La filiale grand public de Sanofi, Opella, connue pour des médicaments et compléments alimentaires, comme le Doliprane, Lysopaïne, Dulcolax, Maalox et Novanuit, pourrait bientôt changer de main par l'acquisition d'un…
example 1072
Economie

« Tourisme morose début d’été nord France »

16 juillet 2024
À la station de vacances familiale (VVF) de La Turballe, en Loire-Atlantique, les vents puissants bousculent les petites maisons blanches éparpillées parmi les dunes, à un jet de pierre de…