×
google news

« Voiture: Smart se refait une beauté avec ses nouveaux vêtements »

Discard all prior knowledge about Smart. The city’s spunky Fortwo and the Forfour, known as Renault Twingo’s twin, are things of the past. The brand has undergone a major transformation, hoping to offer a full range of electric models of all sizes.

Ownership of Smart is no longer solely vested in Mercedes. In 2020, the German manufacturer decided to form an equal partnership with the Chinese group Geely, known for owning Volvo and holding stakes in Renault and Aston Martin, among others. This move was made to reach adequate production levels for the project’s profitability.

Smart has also severed ties with France, selling its Hambach factory to British firm Ineos, where the traditional 4×4 Grenadier is produced. This allowed Smart to relocate its production to China, in a factory that concurrently manufactures the Volvo EX30, based on the same technical platform.

Production Quality

This radical change of path places the brand in new territory. Mercedes has chosen to move up a notch in the world of luxury vehicles and will not renew its Class A and Class B models to give Smart the opportunity to offer chic models that will serve as stepping stones to the star-branded company. The partners have divided their roles. The German shareholder is in charge of design, while its partner takes care of the rest.

Smart, après le lancement de son modèle #1, peu attrayant et compact, présente maintenant la #3, un SUV profilé comme un coupé et mesurant 4,20 mètres avec un aspect beaucoup plus charmant. Son design externe lisse dégage une tranquillité particulière. Sa partie arrière inclinée et un vitrage latéral qui s’amincit vers l’arrière rappelle les modèles électriques de Mercedes, apportant du dynamisme à ce véhicule de hauteur modérée doté de portières sans cadre.

Malgré certains matériaux de qualité inférieure, la Smart #3 se distingue par une construction impeccable. Elle privilégie le confort des passagers à l’arrière, plutôt que la capacité de chargement. Son coffre n’offre que 370 litres d’espace, et un petit compartiment supplémentaire sous le capot ne change pas grand-chose à cet aspect.

La voiture est dotée d’une batterie LFP de 49 kWh offrant 325 km d’autonomie, ou une batterie nickel-manganèse-cobalt (NMC) de 66 kWh avec une autonomie de 435 ou 455 km, selon le modèle. Son système de recharge, pouvant atteindre 130 ou 150 kW, est rassurant avant un long voyage. Elle affiche également des niveaux de consommation relativement bas, malgré un poids de 1,8 à 1,9 tonne. En conduisant de manière économe, vous pouvez atteindre des niveaux de consommation bien en dessous de la valeur d’homologation (16,3 kWh pour 100 km, selon le protocole d’essai Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedures).

38,28% de cet article restent à lire. Le reste est accessible uniquement aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1074
Economie

« Sanofi: Cession, Restructuration Sévère Imminente »

16 juillet 2024
La filiale grand public de Sanofi, Opella, connue pour des médicaments et compléments alimentaires, comme le Doliprane, Lysopaïne, Dulcolax, Maalox et Novanuit, pourrait bientôt changer de main par l'acquisition d'un…
example 1072
Economie

« Tourisme morose début d’été nord France »

16 juillet 2024
À la station de vacances familiale (VVF) de La Turballe, en Loire-Atlantique, les vents puissants bousculent les petites maisons blanches éparpillées parmi les dunes, à un jet de pierre de…