×
google news

Prélèvement automatique : tout ce qu'il faut savoir

Le principe Un prélèvement bancaire consiste en une autorisation écrite donnée par le client, d’honorer tous les prélèvements à venir d’un créancier.
Il convient de remplir un formulaire de demande de prélèvement et d’adresser l’autorisation à son établissement bancaire.

Dans le même temps, il faut adresser une autorisation datée et signée, accompagnée d’un RIB à son créancier.

Une fois l’autorisation de prélèvement mise en place, tous les ordres de paiement du créancier qui se présenteront seront payés par la banque.
Avantages et inconvénients Les avantages sont nombreux.
Une fois mis en place, un prélèvement mensuel s’effectue automatiquement et à date fixe.
Il est gratuit et ne nécessite pas d’abonnement et n’engage pas dans la durée.
Cependant, en cas de non-paiement (solde insuffisant), des frais parfois importants sont prélevés sur le compte bancaire.
A savoir Pour faire arrêter un prélèvement automatique, il faudra en aviser par écrit votre créancier ou votre banquier.
La banque pourra, soit suspendre temporairement le prélèvement, soit l’arrêter définitivement.

En cas de nouvelle présentation, il sera rejeté pour le motif suivant : pas d’autorisation.
Un prélèvement rejeté pour solde insuffisant entraîne des frais prélevés d’office sur le compte du titulaire.
De plus, après plusieurs rejets consécutifs, l’autorisation peut être suspendue à l’initiative du créancier.
Tout comme un chèque, il faut s’assurer que les fonds sont disponibles sur le compte avant la présentation d’un prélèvement.
Il faut savoir qu’un prélèvement effectué ne peut pas être annulé, sauf dans quelques cas très précis.
En cas de litige sur un ou plusieurs prélèvements, il convient de se mettre en rapport avec son créancier, la banque n’agissant qu’en qualité d’intermédiaire.
N’oubliez pas d’envoyer un RIB et une autorisation de prélèvement à votre créancier.
Une autorisation doit aussi être adressée à votre banque, soit par vos soins ou directement par le créancier.
Il faut dater, signer et compléter certaines rubriques.
Ces formulaires ont valeur d’ordre et autorisent tous les prélèvements à venir par la suite.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media