×
google news

Enjeux et conseils d'optimisation de la gestion des stocks

Gestion des stocks : un élément incontournable du cycle d’exploitation La gestion de stock permet de déterminer au chef d’entreprise s’il faut davantage commander de marchandises pour éviter d’être en rupture de stocks ou ne pas en commander pour éviter d’être en surstockage.

Qu’est-ce qu’un stock ? Avant tout, le calcul de stock se réalise de la manière suivante : stock final-stock initial.

Pour améliorer la gestion des stocks, il faut concilier la performance commerciale et la réduction des coûts.
En effet, l’évaluation des stocks est avant tout un équilibre financier et comptable entre les entrées et les sorties de marchandises.

Chaque secteur d’activité a ses propres réglementations.
Par exemple, un distributeur du secteur alimentaire aura tendance à réduire ses stocks de 20% à 40% (données depuis 2010).
Son objectif principal est de ne pas avoir trop de stock à écouler pour une courte durée de son activité et d’avoir assez stocks pour garder, voire même agrandir sa clientèle.
Les stocks entrent dans le poste de bilan à l’actif et font partie du besoin en fonds de roulement.

En effet, le Besoin en Fonds de Roulement (ou BFR) se calcule ainsi : stocks + créances clients-dettes fournisseurs.
Or, quand les stocks comptables sont trop importants, le BFR est mauvais, ce qui a une incidence sur le cycle d’exploitation de l’entreprise, plus particulièrement sur la trésorerie.
Comment optimiser une gestion de stocks ? Des logiciels depuis les années 80 ont permis au chef d’entreprise d’assouplir ses responsabilités et d’être de véritables gestionnaires de stocks.
Il existe différentes méthodes de gestion des stocks par exemple celle de gestion des stocks et des approvisionnements : à une date variable, une quantité variable est commandée.
La valorisation de stock permet d’accroître sa gestion.
Pour éviter la rupture de stock, il faut calculer la rotation de stock, ou la couverture de stock, le stock de sécurité.
Gérer le stock est non seulement un objectif commercial, mais aussi comptable.
Le service comptable regardera le nombre de ventes réalisées selon tel type de produits et décidera de poursuivre ou non la production.
Le service comptable aura une démarche pragmatique, et sera sensible à la part de pourcentage que détiennent les stocks dans le bilan comptable, à une date donnée.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media