×

Tout savoir sur la caisse des francais à l'étranger (CFE)

Partager sur Facebook

La présentation de la caisse des français de l’étranger C’est la loi du 31 Décembre 1976, qui a permis la mise en place de la caisse des Français de l’étranger.
Sa création, qui intervient deux ans après le vote de cette loi, a pour but de permettre aux expatriés salariés français de bénéficier de la couverture volontaire pour l’assurance des accidents de travail et l’assurance maladie-maternité.

Autonome depuis 1984, sa gestion est assurée par un conseil d’administration élue par les Français de l’étranger.
Au plan juridique, la caisse des Français de l’étranger est un organisme privé, assurant la gestion d’un service public.
Cette caisse des expatriés compte plus de 4500 entreprises, comme membres, pour un nombre de 150000 personnes couvertes, à travers le globe.
De plus, dans plus de 17 pays, les personnes que la caisse assure tirent profit du tiers payant, dans 31 établissements de soins conventionnés.
Qui peut adhérer à la caisse des français de l’étranger ? Comme son nom l’indique, la CFE est une caisse pour ceux qui résident hors de l’Union européenne ou de la France.

Elle s’adresse à tous les expatriés.
Il s’agit notamment des retraités, des étudiants, des salariés, des personnes sans activités et des travailleurs indépendants.
En adhérant à l’assurance CFE, toutes ces catégories précitées conservent leurs droits avec le régime de Sécurité sociale qui est obligatoire en France.
Le montant de la cotisation des adhérents est déterminé, à partir de leurs revenus.
Les différentes prestations de la caisse des Français de l’étranger La caisse des expatriés propose diverses prestations.
On peut citer l’assurance accident du travail-maladie professionnelle, l’assurance maladie-maternité invalidité et l’assurance vieillesse.
L’assurance a pour cible, les salariés à taux de cotisation de 15,90%.
En adhérant à cette assurance, le salarié valide des trimestres de retraites, auprès de la caisse nationale d’assurance vieillesse en France.
Pour ce qui est de l’assurance accident du travail-maladie professionnelle, sa base est choisie par l’assuré lui-même, en tenant compte de ses revenus.
Son coût est estimé à 1,25% de la base de la cotisation choisie par l’assuré.
La CFE propose à ses adhérents, un système de protection assez particulier dans le monde.
Pour avoir plus d’informations sur les différentes prestations et les démarches à suivre, pour adhérer à cette caisse, il faut visiter le site Cfe.
fr.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.