×

Crédit à la consommation : quel est le meilleur taux ?

Partager sur Facebook

Les critères d’octroi du crédit à la consommation La capacité d’endettement Afin d’accorder un crédit perso ou un crédit voiture, les établissements financiers vont juger la qualité du dossier de prêt, à l’aide de plusieurs critères.
L’un d’entre eux est la capacité d’endettement du futur emprunteur.

Cette capacité d’endettement se calcule, en divisant les charges fixes de l’emprunteur par ses revenus fixes.
Il est généralement admis qu’un dossier sera accordé, si le taux est inférieur à 40%, voire 50% si l’emprunteur a déjà un emprunt immobilier.
Le taux obtenu prendra en compte ce taux d’endettement.
Le reste à vivre Le deuxième critère d’octroi est le reste à vivre.
Cet outil d’analyse s’obtient, en ôtant les charges fixes de l’emprunteur, charges actuelles auxquelles on ajoutera la mensualité du crédit à venir, de ses revenus fixes,salaires, primes ou allocations durables.
Le crédit sera accordé, si le reste à vivre est supérieur à 500€ pour un célibataire.
Ici aussi, le taux proposé par la banque tiendra compte de ce reste à vivre.
Obtenir le meilleur taux Comment est calculé le taux de crédit proposé Le taux proposé par le conseiller bancaire n’est pas un taux au hasard.

En effet, il se base sur le taux de refinancement de la banque, c’est-à-dire le taux auquel la banque achète son argent sur les marchés financiers.
La marge commerciale de la banque est ajoutée à ce taux de refinancement.
La marge commerciale dépend du risque que représente le dossier, et qui sera évalué à l’aide de la capacité d’endettement et du reste à vivre.
Quel est le meilleur taux et comment l’obtenir Le meilleur taux est celui qui reflète le plus, le risque que représente votre dossier.
Ainsi, il sera impossible de voir un client avec un taux d’endettement de 40%, obtenir le même taux qu’un client avec une capacité d’endettement à 25%.
Le comparatif de taux est donc compliqué.
Vous devrez donc d’abord, évaluer le risque de votre dossier, lors d’une simulation de crédit, afin de bien négocier par la suite.
Ensuite, les banques seront sensibles aux synergies offertes par votre financement, souscription assurances, souscription de produits d’épargne, etc.
).
Le taux est donc négociable, jusqu’à ce qu’il paye correctement le risque de votre dossier.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.