×
google news

Cour des comptes : la presse coûte très cher à l’État

Quotidien de la presse française

Comme à son habitude, la Cour des comptes distribue les bons et les mauvais points sur les dépenses de l’État.

C’est maintenant au tour de la presse française d’être pointée du doigt.

Dans leur dernier rapport, les sages de la rue Cambon demandent un « réexamen approfondi » des aides que l’État verse chaque année à la presse française. L’objectif annoncé serait d’économiser entre 130 et 150 millions d’euros chaque année.

La Cour des comptes estime qu’il faudrait en premier lieu faire disparaître l’abattement fiscal dont bénéficient les journalistes (60 millions d’euros par an). Elle préconise ensuite une réforme des aides à la distribution et la concentration des aides directes sur la presse généraliste, et la transition technologique.

« En tout état de cause et comme en témoigne la décroissance du tirage et de la diffusion, la crise de la presse persiste et s’accroît, en dépit des moyens importants engagés par l’Etat », indique la Cour.

« La plupart des aides présentent des résultats très en deçà des attentes et des moyens engagés », fait remarquer la Cour. Les aides à la modernisation sont également dans le collimateur de la Cour des comptes, elles « paraissent avoir insuffisamment incité les entreprises à engager leurs nécessaires mutations technologiques ».

Ces aides ont coûté à l’État entre 2009 et 2011 5 milliards d’euros et se chiffrent à 684, 3 millions d’euros pour l’année 2013.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media