×

France Telecom : vers un désengagement total de l’Etat ?

Partager sur Facebook

L’ancienne ministre Valérie Pécresse propose que l’Etat français vende la totalité de ses parts dans France Telecom afin de financer le développement de la fibre en France, selon le Journal du net.

Valérie Pécresse, ancienne ministre de l'enseignement sous Sarkozy

L’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sous Nicolas Sarkozy propose que l’Etat français se désengage complètement du groupe France Telecom, bientôt renommé en Orange, afin de financer les investissements dans la fibre optique.

Elle propose en effet, par le biais de son groupe de réflexion « Le labo des idées » qu’elle préside, que l’Etat vende la totalité de sa participation dans le groupe dans le but de dégager 5,5 milliards d’euros afin de financer en partie les investissements nécessaires de la couverture à 100% de la population française en fibre optique dans les 10 ans à venir.

Ce projet, prévu par François Hollande, est actuellement chiffré à 20 milliards d’euros. Selon elle, cette manne financière serait la bienvenue en cette période de crise.

Elle explique qu’il « faut donner un véritable élan au numérique. La France a bâti son avance sur la qualité de ses réseaux, mais elle se détériore. Il est inacceptable que la fibre ne couvre pas toute l’Ile de France. Fleur Pellerin semble passer plus de temps à essayer de rabibocher les entrepreneurs avec le gouvernement qu’à agir ».


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.