×

Grands patrons du privé : vers un encadrement de leurs salaires

Partager sur Facebook

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, déclaré ce jeudi 21 mars sur LCI qu’un projet de loi pour plafonner les salaires des dirigeants du secteur privé serait déposé avant l’été.

Najat Vallaud Belkacem, porte-parole du gouvernement Ayrault

Après avoir plafonné les salaires des patrons d’entreprises publiques, le gouvernement souhaite aller encore un peu plus loin en encadrant les salaires des grands patrons du secteur privé, comme l’ont voté les Suisses en début de mois. Ce projet de loi devrait voir le jour avant l’été.

Il « s’agira de mettre fin à un certain nombre de pratiques et d’introduire de la transparence dans la rémunération » des dirigeants des grandes sociétés, a indiqué la porte-parole du gouvernement qui répondait à la question de savoir si cet encadrement instaurerait un écart maximum de 1 à 20 comme mis en place pour le secteur public.

« Nous veillerons à ce qu’il y ait la plus grande transparence dans les rémunérations, par exemple en faisant en sorte que soient soumises au conseil d’administration des grandes entreprises celles des dirigeants, qui devra ensuite les valider« , a-t-elle précisé tout en affirmant que les détails, en particulier les retraites-chapeaux exonérées de cotisations sociales et de CDG , étaient « en construction« . « On ne fera pas la même chose que dans le public« , a-t-elle toutefois indiqué.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a de son côté affirmé sur Europe 1 que cette question de l’encadrement des hauts salaires se posait dans plusieurs pays européens :


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.