×
google news

Espagne : 260 milliards de pertes éventuelles pour les banques

Selon l'Institut de la finance internationale (IIF, regroupant 450 banques dans le monde, le montant des pertes pour les banques espagnoles pourraient s'élever à 260 milliards d'euros.

Selon l’Institut de la finance internationale (IIF, regroupant 450 banques dans le monde, le montant des pertes pour les banques espagnoles pourraient s’élever à 260 milliards d’euros.
Appuyant leur étude sur le secteur bancaire irlandais, qui a également connu un bulle spéculative immobilière, les économistes de cette association estiment que les pertes pour le secteur bancaire espagnol devraient se situer entre 218 et 260 milliards d’euros pour la période 2012/2013.

« Un certain nombre de facteurs laissent penser que les pertes pourraient se situer dans le haut de cette fourchette. Les perspectives macroéconomiques de l’Espagne sont pires que celles auxquelles l’Irlande a été confrontée, notamment en termes de croissance et de chômage« , ont-ils expliqué dans un communiqué sur l’économie mondiale.

« Le plus gros des pertes devrait être généré par les prêts immobiliers, qui sont concentrés au sein des Cajas« , les caisses d’épargne nationales.

Selon l’IIF, la majorité des banques espagnoles ont pu trouver dans leurs propres capitaux près de 110 milliards d’euros de côté au titre de créances douteuses, et donc certaines d’entre elles auraient la capacité de résister, mais d’autres non.

« D’importantes différences entre banques suggèrent que bon nombre d’entre elles devraient avoir besoin d’une aide de l’Etat, notamment les Cajas » ont-ils précisé, indiquant qu’une aide de l’Etat de l’ordre de 50 à 60 milliards d’euros pourrait être nécessaire.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media