×
google news

Airbus étudie une nouvelle piste pour un carburant aéronautique

Airbus s’est joint à un consortium constitué notamment de Virgin Australia, dont le but est d’étudier une nouvelle piste pour la production de carburants aéronautiques durables.

Airbus s’est joint à un consortium constitué notamment de Virgin Australia, dont le but est d’étudier une nouvelle piste pour la production de carburants aéronautiques durables.
Le mallee, une espèce d’eucalyptus cultivé dans la ‘wheat belt’ (ceinture de blé) de l’Australie occidentale, est récolté durablement et transformé en matière première qui est ensuite raffinée pour produire un carburant alternatif pour l’aéronautique grâce à un processus désigné ‘pyrolyse’.

 » Le mallee est un arbre indigène de l’Australie, bien adapté à l’environnement. Sa culture, qui permet aux sols affectés par le sel de redevenir productifs, est appropriée et durable. Le mallee peut être planté sur les terres agricoles aux côtés de différentes cultures et offre de nombreux avantages environnementaux en contribuant à la durabilité opérationnelle à long terme d’une exploitation agricole.

La culture de ces arbres pour la production de carburants alternatifs encourage leur plantation à grande échelle en vue de générer des bénéfices environnementaux et sociaux aux agriculteurs et aux communautés rurales « , explique Airbus.

Le processus de conversion thermique par pyrolyse doit encore être reconnu par les autorités de normalisation des carburants au niveau mondial.

Le rôle d’Airbus est notamment de soutenir le processus d’approbation et de certification afin que les carburants obtenus par pyrolyse puissent être utilisés pour la première fois dans l’aviation civile.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media