×
google news

Air France accuse une perte de plus de 800 ME en 2011

Les résultats 2011 d'#Air France KLM| sont mauvais! Mais ce n'est pas une surprise! Sur la période concernée, la compagnie aérienne a vu son chiffre d'affaires croître de 4,5% à 24,36 Milliards d'Euros, mais son EBITDAR a chuté de -12,4% à 2,19 MdsE. La perte d'exploitation courante atteint -353 ME (ajustée, elle se serait limitée à -65 ME) et la perte nette part du groupe -809 ME. Conséquence : pas de dividende!

Les résultats 2011 d’#Air France KLM| sont mauvais! Mais ce n’est pas une surprise! Sur la période concernée, la compagnie aérienne a vu son chiffre d’affaires croître de 4,5% à 24,36 Milliards d’Euros, mais son EBITDAR a chuté de -12,4% à 2,19 MdsE.

La perte d’exploitation courante atteint -353 ME (ajustée, elle se serait limitée à -65 ME) et la perte nette part du groupe -809 ME. Conséquence : pas de dividende!
La compagnie a subi une hausse de 273 ME de ses charges carburant, qui atteignent sur l’année 1,62 MdE.

Les charges d`exploitation progressent de 6,7% et de 2,7% hors carburant. Mesuré à l`équivalent siège kilomètre offert (ESKO), le coût unitaire augmente de 3% mais il baisse de 1,7% à prix du carburant et change constants pour une production en ESKO en hausse de 3,5%, explique l’entreprise.

« L`année 2011 a été difficile pour le groupe en raison d`une conjoncture incertaine combinée à une forte augmentation du prix du pétrole. Par ailleurs, les économies de certains pays dans lesquels nous sommes très présents commercialement ont été touchées par différentes crises dont les conséquences se font encore sentir. Cette situation rend encore plus nécessaire la réussite du plan de transformation présenté le 11 janvier dernier. L`ensemble des chantiers annoncés a d`ores et déjà été lancé et les mesures immédiates, notamment le gel des salaires pour 2012 et 2013, sont pour l`essentiel déjà mises en oeuvre. Notre objectif est une réduction de l`ordre de 10% des coûts unitaires hors carburant », a expliqué le président Jean-Cyril Spinetta.

« Pour l`exercice 2012, la conjoncture économique reste toujours incertaine tandis que le prix du pétrole s`établit en euros à des niveaux records », indique Air France KLM, qui estime que sa facture pétrolière devrait augmenter de 1,1 MdE, si bien que « le résultat d`exploitation du premier semestre devrait être inférieur à celui de l`an dernier », avant que les premiers effets positifs du plan à trois ans ne se fassent ressentir au second semestre.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media