×
google news

Seulement 48% des patrons de PME pour la TVA sociale !

La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 14ème Observatoire Banque Palatine des PME/ETI, réalisé auprès de 303 dirigeants par l’institut OpinionWay.

La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 14ème Observatoire Banque Palatine des PME/ETI, réalisé auprès de 303 dirigeants par l’institut OpinionWay.
L’instauration d’une TVA sociale, annoncée par le Gouvernement, ne recueille pas massivement les faveurs des dirigeants de PME/ETI.

A peine un sur deux (48%) y est favorable.

Si 56% des patrons pensent que la TVA sociale améliorera la compétitivité des entreprises françaises, ils sont mesurés sur ses effets : pour 49% elle favorisera les exportations et pour 48% elle permettra de limiter les délocalisations.

Une petite minorité des dirigeants pensent que cette mesure incitera les entreprises à augmenter les salaires (20%) ou entraînera une baisse des prix (15%).

Concernant le chômage partiel, une large majorité (56%) des patrons estiment que cela peut limiter les effets de la crise sur l’emploi. Cependant, très peu d’entre eux (8%) l’utilisent ou envisagent de le faire (5%) au cours des six prochains mois.

En ce début d’année, l’optimisme des dirigeants de PME/ETI, quant à leur propre activité, reste très élevé et progresse, gagnant 7 points en un mois à 77%.

Après la sévère chute de l’été 2011, la confiance en l’économie française (25%) et mondiale (32%) se stabilise depuis deux mois même si elle reste faible. Preuve de ce retour de l’optimisme, les dirigeants recommencent à faire plus de place aux investissements (+11 points), aux nouvelles technologies, aux recrutements de compétences et au développement à l’international (+5 points), et moins à la réorganisation (-11 points).

Les principales priorités stratégiques des dirigeants restent la stratégie commerciale, largement plébiscitée (87%) et leurs process de production et productivité (71%).

Cependant, cette confiance reste encore fragile. Concernant leurs prévisions à 6 mois, les dirigeants de PME/ETI sont moins optimistes. Ils ne sont que 30% à prévoir une croissance de leur CA au cours des 6 prochains mois, alors que 49% s’attendent à une stabilité.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media