×
google news

Carrière et discographie de The Jimi Hendrix Experience

Partager sur Facebook

La carrière de «The Jimmy Hendrix Experience» Jimmy Hendrix, surnommé James Marshall Hendrix (né Johnny Allen Hendrix le 27 novembre 1942 à Seattle, aux États-Unis) est certainement l’un des plus grands guitaristes de sa génération.
Il restera une «icône», un mythe dans l’univers musical.
En 1966, il crée «The Jimmy Hendrix Experience», groupe de rock psychédélique anglo-américain bien connu pour ses jeux de guitare, son style et les performances de son leader (Jimmy Hendrix).

Les musiciens avaient été recrutés à l’origine pour aider Jimmy Hendrix mais cette association est vite devenue un groupe à part entière.
Ils furent parmi les premiers à rendre populaire le «power trio».
Jimmy, guitariste gaucher jouant avec une guitare de droitier après en avoir inversé les cordes, est aussi habile avec une guitare rythmique qu’avec une guitare solo (ou lead guitar).
Les influences du groupe sont le jazz, le blues, le rock.
Cet artiste est reconnu dans le monde entier pour son talent (incontournable) et son look psychédélique.
Cette «expérience» musicale prend toute son ampleur et sa notoriété en 1966 lors du Festival de musique pop de Monterey (concert mythique où Jimmy joue avec les dents, derrière le dos et termine le concert en brûlant sa guitare).

Ce trio «infernal et talentueux» est dissous après le concert de Denver le 29 juin 1969.
Après quelques mois d’absence pendant lesquels Jimmy s’est «essayé» avec un autre groupe très vite dissous, «The Jimmy Hendrix Experience» se reforme début 70.
Alors que le groupe entame une tournée, Jimmy Hendrix décède le 18 septembre 1970 à Londres, en Angleterre.
Il nous laisse heureusement de magnifiques morceaux et des souvenirs impérissables.
La discographie Sorti en 1967, leur premier album s’appelle : «Are You experienced».
Resté 33 semaines dans les Charts, il est le seul à avoir rivalisé avec les Beatles.
De cet album sont tirés «Hey Joe» ou «Purple Haze».
Fin 1967 naît leur deuxième opus : «Axis : Bold as Love».
Jimmy avait perdu l’enregistrement, qu’il avait emmené avec lui lors d’une virée, la face A a du être réenregistrée en une nuit (NDLR).
Septembre 1968 naît «Electric Ladyland».
Enregistré à New York et en Angleterre, il sera le troisième et dernier de «The Experience».

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.