×
google news

La bataille de Verdun

Les prémisses La bataille de Verdun commence en février 1916.
Le chef d’état-major allemand, Erich Von Falkenhayn, veut en finir avec cette guerre de positions (les soldats s’enterrent dans des tranchées, et attaquent depuis un point fixe fortifié) qui dure depuis 1914.

Il lance ainsi une attaque de grande ampleur qui a pour objectif de bombarder les Poilus, et réduire l’armée française en cendres.

Des tonnes de matériels, de pièces d’artillerie, de mortiers, sont mis en place par l’armée allemande, face à Verdun.
Les hostilités sont déclarées un matin de février 1916, lorsqu’un obus éclate dans la cour centrale du palais de Verdun.
A partir de ce moment, c’est un déluge de feu qui s’abat sur Verdun, un obus tombant presque toutes les trois secondes sur le sol français.
Pendant ce temps, au front, des soldats allemands montent à l’attaque, équipés de lance-flammes (technologie révolutionnaire à l’époque), mais sont repoussés par les Poilus.
Le front s’organise Pétain est nommé, et décide alors de renouveler les soldats, de faire un roulement afin que les Poilus soient plus efficaces au combat.

Cependant, les hommes tombent de chaque coté, et rien ne semble pouvoir arrêter ce que beaucoup appelleront «l’enfer de Verdun».
En juillet est décidée la bataille de la Somme, qui avait pour but de soulager le front de Verdun, mais elle se solde par un terrible échec.
A Verdun, le ciel est rempli d’obus, et une logistique de grande ampleur est mise en place; près de 500000 hommes se battent désormais sur le front français, contre 150000 au début.
La fin de « l’enfer de Verdun » En octobre, Joffre nomme Nivelle à la tète de Verdun, et l’armée française mène une contre-offensive, qui a pour but de reprendre le fort de Douaumont, qui représente un véritable enjeu stratégique.
La bataille de Verdun se termine en décembre 1916, après près d’un an de guerre.
Verdun est ainsi devenue un symbole de courage pour l’ensemble des Français, et restera à tout jamais dans les mémoires.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media