×
google news

Jamel debbouze : biographie

Jamel Debbouze Jamel Debbouze est né en 1975 en France, à Paris.
C’est un humouriste, acteur et producteur franco-marocain.
A l’âge de 1 an, Jamel et sa famille se réinstallent au Maroc.
3 ans plus tard, ils reviennent vivre en France.

A 15 ans, Jamel Debbouze se fait happer par un train et il perd l’usage de son bras droit.

Jamel fera ses débuts au théâtre à Paris et il sera même qualifié pour la finale du championnat de France junior de la ligue d’improvisation française.
A l’âge de 20 ans, Jamel Debbouze sera repéré par les directeurs de « radio Nova », et il fera ses débuts dans une chronique de cinéma dans cette radio.
Il participera à une série à succès sur Canal +, « H ».
Jamel se fait de plus en plus remarqué et il commencera alors une carrière d’acteur où il jouera dans des films à grands succès (tel que « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » ou encore « Astérix et Obélix, mission Cléopâtre ») qui permettront alors à Jamel d’accéder au succès.

Son talent et sa personnalité sera aussi reconnu par le réalisateur Luc Besson qui le prendra pour tourner dans son film « Angel-A » en 2006.
A côté de sa carrière d’acteur, Jamel Debbouze fera de nombreux spectacles humouristiques qui renporteront, eux aussi, des grands succès (tel que « Jamel Show », « Jamel 100% Debbouze« , etc).
Plus tard, il produira aussi des films comme « Indigènes » ou « Puisque nous sommes nées ».
Jamel reste un personnage très apprécié des Français.
Ses succès Jamel Debbouze a remporté de gros succès dûs à ses one man show et ses films.
Vous trouverez ici les plus grands succès de Jamel Debbouze : « Zonzon » (1998).
« Dr.
Dolittle » (1998).
« Jamel en scène » (1999, spectacle).
« H » (série.
1998-2002).
« Jamel show » (2000, spectacle).
« Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » (2001).
« Astérix et Obélix, mission Cléopâtre » (2002).
« Le Boulet » (2002).
« Jamel 100% Debbouze » (2004, spectacle).
« Angel-A » (2005).
« Indigènes » (2006).
« Astérix et Obélix aux jeux Olympiques » (2008).
« Hors-la-loi » (2010).
« Made in Jamel » (2010, spectacle).
« Poulet aux prunes » (2011).
« Tout sur Jamel » (2011, spectacle).
Jamel Debbouze aura été nominé plusieurs fois pour le meilleur acteur masculin pour « Amélie Poulain » et « Astérix et Obélix ».
Il recevra aussi un prix au festival de Cannes 2006 pour son film « Indigènes »

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media