×

L’ultimatum de l’Iran sur l’énergie nucléaire: vers un désengagement total des accords

Le président iranien Hassan Rohani a annoncé la reprise du processus d'enrichissement de l'uranium en réponse aux sanctions américaines.

ultimatum Iran énergie nucléaire

Le 5 novembre, l’Iran a annoncé un nouvel ultimatum pour les partenaires des accords nucléaires de 2015. Dans une émission en direct à la télévision nationale, le président Hassan Rohani a expliqué qu’il avait demandé à l’Organisation iranienne de l’énergie atomique de reprendre le processus d’enrichissement de l’uranium en l’injectant dans les 1 044 centrifugeuses de l’usine Fordow. Toutefois, Rohani a souligné que la décision est réversible, à condition que les partenaires de l’accord trouvent une compensation pour les sanctions américaines imposées à l’Iran en 2018.

Le nouvel ultimatum nucléaire iranien

Ce que Rohani a annoncé est un pas de plus vers un désengagement total des accords nucléaires iraniens signés à Vienne en 2015 entre l’Iran, l’Union européenne et le 5+1, c’est-à-dire les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU plus l’Allemagne.

L’accord a été conclu afin d’éviter la prolifération de l’énergie nucléaire iranienne et, en même temps, de rétablir des relations diplomatiques normales entre l’Iran et l’Occident.

Le 8 mai 2018, cependant, le président Trump a décidé de retirer unilatéralement les États-Unis de ces accords, accusant l’Iran d’adopter une position déstabilisatrice sur le théâtre du Moyen-Orient et de rétablir ainsi les sanctions économiques contre Téhéran. Cette décision a rapidement conduit l’Iran à reprendre ses plans de développement nucléaire, comme l’a confirmé le 4 novembre le directeur du programme nucléaire iranien et ancien ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi:  » Au cours des 60 derniers jours d’ultimatums aux partenaires européens, l’Iran a multiplié par 10 sa production quotidienne d’uranium, la portant à 5.000 grammes « .

L’avertissement des États-Unis

Dans l’intervalle, les Etats-Unis poursuivent leur ligne dure à l’égard de la République islamique d’Iran, comme en témoigne le message que la Maison-Blanche a publié hier à l’occasion du 40e anniversaire de l’occupation de l’ambassade américaine à Téhéran: « Les Etats-Unis cherchent la paix et soutiennent le peuple iranien, il est temps que le régime iranien en fasse autant.

Aujourd’hui, nous rendons hommage aux victimes de cet acte éhonté. Le régime iranien continue de frapper des civils innocents qu’il utilise comme des pions dans ses relations étrangères ratées. Tant que l’Iran ne modifiera pas son comportement hostile, nous continuerons d’imposer des sanctions dévastatrices.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: