×

Quand le Times se fait surprendre par une rédaction française

Logo du journal The Times
The Times - Crédits : Times.co.uk

Pourtant très respecté, le célèbre quotidien anglais s’est fait prendre de court par une information tronquée des Cahiers du football sur la création d’une nouvelle compétition.

The Times – Crédits : Times.co.uk

Le buzz a commencé dans la nuit du 12 mars, quand les Cahiers du football, connus pour leur analyse décalée de l’actualité du ballon rond, ont confirmé sur leur site l’apparition d’une nouvelle compétition de clubs, la Dream Football League (DFL) : « Les 24 plus grands clubs du monde, une ligue fermée, des moyens colossaux : dès 2015, ce championnat va réunir dans le golfe l’élite du football mondial. Ce n’est pas une révolution, c’est un nouveau monde du football que le Qatar veut créer en lançant la Dream Football League. » Ainsi, une épreuve crée et organisée par le Qatar et visant à concurrencer la Ligue des champions doit voir le jour dans deux ans. Imaginée par la rédaction des Cahiers du football, cette idée a été prise tellement au sérieux que The Times en a fait la une dès hier.

Chef de la rubrique football du quotidien, à l’origine de la publication de l’information, Oliver Kay a tenu à défendre son investigation et ses sources en affirmant n’avoir pas abusé des Cahiers du football pour écrire son papier. « Je n’ai aucune idée de leur modus operandi. (…) Je suis certain que ma source n’a pas eu ses informations par leur article. Ce contact a déjà été une bonne source d’information, notamment sur le PSG et le Qatar. » Le problème, c’est que le journaliste anglais semble bien s’être fait abuser par le média français. D’ailleurs, la Fédération du Qatar de football a tenu à démentir dans un communiqué toute implication dans cette histoire : « La QFA et les autres entités du football qatari confirment de manière catégorique qu’ils n’ont aucun rapport ou investissement envers une telle initiative, et n’ont rien entendu qui puisse suggérer que ce concept soit véritable. »


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: