×

Chaos en Libye, les troupes Haftar bombardent les principaux aéroports

Encore un pas sur l'échiquier libyen du général Khalifa Haftar, qui a bombardé cette fois-ci les principaux aéroports nationaux.

troupes Haftar bombardent

Le chaos de la Libye est ravivé. Les troupes et milices du général Khalifa Haftar ont pris pour cible les aéroports de Tripoli et Misurata. Haftar lui-même a confirmé l’attaque, qui a eu lieu dans la soirée du dimanche 3 novembre, par un communiqué de presse officiel. La note rappelle que l’Armée nationale libyenne (LNA) a effectué des raids sur plusieurs positions du Gouvernement de l’Accord national (GNA), établi en 2015 à l’initiative des Nations Unies et dirigé par son rival Al Serraj. Sont également concernés les postes appartenant à l‘Académie militaire de Misurata.

Des troupes Haftar soutenues de l’étranger

Il y aurait quatre raids aériens dirigés contre l’aéroport de Mitiga dans la capitale libyenne, le seul qui assure des liaisons internationales à destination et en provenance de Tripoli. Selon la presse locale, il n’y a pas eu de victimes.

Cependant, une grande partie de la piste de l’aéroport a été détruite. Les médias locaux rapportent également que certains pays étrangers ont soutenu l’offensive menée par les troupes de Haftar. Al Serraj lui-même avait récemment dénoncé une forte ingérence étrangère dans la situation libyenne, en particulier en France, en Égypte et dans les Émirats arabes unis.

Les bombardements des troupes de Haftar arrivent à un moment très délicat, surtout dans la perspective de la conférence de Berlin, appelée à tenter de rétablir la stabilité en Libye. Le chaos libyen a été au centre de l’attention des médias ces derniers mois, en particulier en ce qui concerne la question des migrants.

La Libye est devenue le siège des principaux centres de détention des migrants de différentes parties d’Afrique et d’Asie vers les côtes européennes. En septembre 2019, Médecins sans frontières a mis en garde contre ce qui a été défini comme une véritable « catastrophe sanitaire » dans les centres de Zintan et de Gharyan.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: