×

Le saviez-vous ? Marion Maréchal-Le Pen s’affiche avec …

La députée FN a assisté mardi à un « show » anti-islam, anti-IVG et anti-mariage gay.

La dernière fois que ces deux-là s’étaient rencontrés, c’était au Puy du Fou où Philippe avait surpris Marion, les larmes aux yeux, à la fin du spectacle, a-t-il raconté. En son for intérieur, il s’était dit : « Elle a du cœur, une âme, elle a le feu sacré. »

Si Paris vaut bien une messe, Versailles, à qui l’orateur a promis un avenirr de « catholistan » si la France ne se réveille pas, mérite deux bises déposées à la fin du show sur les joues de la nièce de Marine Le Pen. Annoncé en début de meeting, Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines, s’est en revanche fait excuser, mais les différents courants de La Manif pour tous étaient présents, des Eveilleurs d’espérance, organisateurs de la soirée, à la Fondation Jérôme Lejeune, au SIEL (Souveraineté, identité et liberté) ou à l’association Liberté politique, toutes résolument hostiles à l’avortement.

« Nous sommes en guerre »

« Il ne faut pas lâcher sur le mariage homosexuel », a d’ailleurs rappelé l’orateur vendéen, sous un déluge d’applaudissements. Mardi soir, M. de Villiers a « voulu sonner le tocsin, mais pas le glas, car la France n’est pas morte », précise-t-il. Debout, légèrement voûté, il entend se dresser face à une « France sous hypnose » ou les élites sont « dhimmisées », en référence au statut des dhimmis, les non-musulmans qui ont conclu un pacte de soumission avec les musulmans.

La plus dhimmi de tous, c’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui a adopté « la position du soumissionnaire », mais l’archer du Puy du Fou a aussi décoché ses flèches contre Alain Juppé qui a eu pour « formateur religieux » Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux, et surtout à François Fillon « qui a inauguré la mosquée d’Argenteuil » [en 2010, comme premier ministre], provoquant une salve de huées, dans la salle. « Il faut arrêter la construction de toutes les nouvelles mosquées, en France, car elles sont soit salafistes, soit infiltrées par les Frères musulmans », a-t-il martelé.

« Cela va vous choquer », précaution de pure forme, car personne ne l’était dans l’assistance, mais « nous sommes en guerre et il y a les collabos et les résistants », poursuit l’orateur, qui ajoute que les résistants d’hier sont devenus les collabos d’aujourd’hui et, qui plus est, qu’il leur arrive d’être « sympathiques, surtout quand ils passent le jambon ».


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: