×

Google Glass : arrêt de la commercialisation des lunettes connectées

Partager sur Facebook
Google Glass 2

Google vient d’annonce la suspension de la commercialisation grand public de ses lunettes connectées Google Glass.

Les rumeurs de ces derniers mois disaient donc vrai. Il se murmurait en effet en novembre 2014 que la firme de Mountain View pourrait abandonner le projet Google Glass, ou du moins que les fonds nécessaires au développement étaient revus à la baisse. Plusieurs investisseurs ayant annoncé qu’il se retiraient. De nombreux développeurs avaient également quitté le navire, dont l’un des principaux porteurs du projet, Adrian Wong, inventeurs de nombreux brevets utilisés par les lunettes connectées du géant de la recherche.

Aujourd’hui, Google annonce sur sa page Google+ qu’une restructuration va être mise en place au sein des équipes et que la commercialisation est suspendue. « Le 19 janvier sera le dernier jour pour obtenir Glass en édition pour explorateur », peut-on lire sur la page Google Glass du réseau social de la firme. « Nous fermons le programme d’explorateurs afin de pouvoir nous concentrer sur ce qui viendra ensuite », affirme le message de Google. « Vous commencerez à voir de nouvelles versions de Glass quand elles seront prêtes (pour l’instant, interdiction de regarder) ».

Google Glass ou des millions de Big Brother ?

Détachées à présent du laboratoire semi-secret Google X, les Google Glass seront une entité à part entière qui sera gérée par Ivy Ross, le créateur de l’iPod et de la société Nest, qui conçoit des thermostats connectés et récemment rachetée pour plus de 2 milliards de dollars par Google.

Les lunettes connectées de la pieuvre avaient fait polémique lors de leur sortie. De nombreuses personnes aux Etats-Unis se plaignant de l’atteinte à leur vie privée du fait qu’elles sont capables d’enregistrer n’importe quelle conversation ou de filmer ce qui se passe alentour, sans que l’entourage proche ne s’en aperçoive. De nombreux bars, restaurants et autres lieux publics avaient déjà banni l’utilisation de ces lunettes dans leurs établissements. Malgré la prouesse technologique de ce terminal et le grand bond vers les objets connectés que les Google Glass auront permis de faire, la levée de boucliers des défenseurs de la vie privée aura eu raison de ce projet, mais jusqu’à quand ?


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: