×
google news

Le corps retrouvé au Mali serait celui de l’otage Philippe Verdon

Enlevé en novembre 2011 avec Serge Lazarevic par Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique, Philippe Verdon serait très probablement décédé, comme l’a indiqué le président de la République François Hollande.

Otages français au Cameroun

Alors que l’organisation islamique avait annoncé en mars dernier le décès de l’homme de 53 ans, le chef de l’Etat a profité dimanche de son intervention télévisée du 14 juillet pour aller dans le sens de cette nouvelle.

« Nous avons hélas des informations des plus mauvaises sur Philippe Verdon. Hélas, tout indique qu’il serait mort il y a déjà plusieurs semaines », a confié François Hollande.

Pour le ministère français des Affaires étrangères, il y a « une très forte probabilité » que la dépouille retrouvée au début du mois de juillet au Mali soit celle de l’otage français, même si le Quai d’Orsay, par l’intermédiaire de son porte-parole Philippe Lalliot, attend des « vérifications complémentaires » avant de confirmer sa mort.

Capturé en 2011 alors qu’il était en voyage d’affaires, Philippe Verdon fait partie des nombreux ressortissants français à avoir été enlevés au Mali. En effet, Serge Lazarevic et six autres de ses compatriotes sont à ce jour toujours détenus par Aqmi.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media