×

UMP : une motion de censure contre la gauche

Partager sur Facebook

Agacé par la politique du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, Jean-François Copé, le président de l’UMP, a annoncé le dépôt d’une motion de censure à l’Assemblée nationale.

Copé élu président de l’UMP – Crédits : wikimedia.org

Au centre de tous les problèmes pour le député-maire de Meaux (77), l’échec annoncé des 3 % de déficit public souhaité pour 2013 par le président de la République François Hollande. Pour Jean-François Copé, la promesse de l’ancien candidat à la présidentielle ne sera pas tenue, au point selon lui que François Hollande soit désormais obligé de revoir l’ensemble de sa copie en matière économique. « [Il] doit immédiatement changer de politique économique. Pour l’y inciter, avec Christian Jacob et nos collègues du groupe UMP, nous allons déposer dans les prochaines semaines une motion de censure à l’Assemblée nationale », a-t-il indiqué dans un entretien accordé ce jeudi aux Echos.

Pour Jean-François Copé, François Hollande se trompe de priorité depuis plusieurs semaines, car « pendant que le président obstrue l’agenda parlementaire avec le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, la France compte 1 000 chômeurs de plus par jour. » Interrogé sur les mesures économiques mises en place par la gauche depuis son arrivée au pouvoir en mai dernier, le patron de l’UMP pense sans le moindre détour que le pays va droit dans le mur : « Le budget a été voté, les dépenses ont été malheureusement programmées. Le mal est fait. En réalité, c’est toute la politique économique qu’il faut revoir. Ce n’est pas avec un collectif budgétaire en urgence qui rajouterait encore plus d’impôts qu’on résoudrait le problème. »


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: