×

Montebourg : la fermeture de PSA Aulnay est inévitable

Partager sur Facebook

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a estimé mardi que la fermeture de l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay-sous-Bois était inéluctable.

Le ministre Arnaud Montebourg – Crédits : Wikimedia.org

« En tout cas nous n’avons pas trouvé d’autre solution« , a-t-il dit sur RTL. « Aujourd’hui, nous ne savons pas faire autrement« .

Mr Montebourg a néanmoins expliqué que l’Etat avait demandé un « reformatage » du plan social afin de limiter les licenciements des 3000 salariés du site d’Aulnay.

« Nous demandons à PSA que personne d’Aulnay et de Rennes (…) n’aille à Pôle Emploi (…) c’est-à-dire qu’on trouve des mesures de réindustrialisation sur les deux sites pour qu’il n’y ait pas de rupture du contrat de travail« , a-t-il précisé.

La situation est également critique sur le site PSA de Rennes, où environ 1500 emplois sont menacés.

Le ministre a par ailleurs accusé le groupe PSA d’avoir « trop tardé » et « dissimulé » la réalité de sa situation. « La conséquence maintenant c’est qu’on est obligé en effet de prendre des mesures de redressement« , a-t-il conclu.


Contacts:

1
Laisser un message de réponse

1000
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
le plus récent le plus ancien
Milan Karell

Montebourg a signé le Manifeste ROOSEVELT 2012 dans lequel on trouve des solutions éprouvées pour maintenir l'emploi en cas de mauvaise passe comme actuellement dans le secteur automobile (notamment la méthode allemande "Kurzarbeit")

Son attitude actuelle est incompréhensible, quitte à faire des déclarations tonitruantes sur différents sujets et à en subir ensuite les critiques, il pourrait au moins évoquer publiquement les solutions qu'il a soutenues il y a quelques mois.


Contacts: