×

Quelles sont les différentes sortes de style architectural ?

Partager sur Facebook

Le commencement Dès la préhistoire, l’architecture néolithique peut être identifiée en Europe par ses ensembles de menhirs et dolmens (Stonehenge ou Carnac par exemple).
Puis l’architecture protohistorique (de l’âge des métaux), avec les architectures scandinaves, germaniques, celtes et gauloises.
Pendant l’Antiquité, les styles d’architecture se multiplient.

Les principaux sont l’architecture perse, le style égyptien (avec les célèbres pyramides), l’architecture grecque (reconnaissable par exemple aux colonnes de l’architecture classique) , étrusque et romaine (les théâtres antiques, les thermes romains et autres arcs de triomphe assurent sa célébrité).
Après Justinen L’architecture byzantine a pour berceau l’empire byzantin, mais elle ne porte ce nom qu’à partir du règne de Justinien (527-565).
Elle se distingue par des coupoles sur pendentifs en briques, des extérieurs sobres et des intérieurs richement ornés de mosaïques et lambris.
Il existe une architecture islamique, qui se développe de l’Espagne à l’Inde entre 622 et le XIXe siècle, le Dar-al-Islam.
En Asie, des styles distincts se créent également, thaï, khmer, mongol, coréen, tibétain, chinois ou encore japonais.

Sans oublier l’époque précolombienne avec les architectures maya, aztèque et inca.
L’occident, du Moyen Âge au XIXe siècle D’abord l’architecture pré-romane, puis romane à partir de 950, avec des voutes de pierres et des constructions aux murs très épais.
Dès 1130 apparait le style gothique, très ouvragé, La renaissance voit le renouveau des architectures grecques et romaines.
A partir de 1600, le style baroque s’impose, surtout en Italie.
C’est une architecture très chargée (style rococo) qui influence alors toute l’Europe.
A la même époque (XVIIe siècle), le style classique, simple et rigoureux, s’épanouit en France et dans le Nord de l’Europe, contrastant avec le baroque.
A partir de 1750 et jusqu’au XIXe siècle, l’architecture néo-classique signe un nouveau retour à l’antiquité gréco-romaine.
L’occident, aux XIXe et XXe siècles De nouveaux styles voient le jour, le style beaux-arts, l’éclectisme, l’historicisme.
Le mouvement Arts and Crafts, anglo-américain, s’inspire du style victorien et annonce l’art nouveau.
L’école de Chicago utilise pour la première fois l’acier dans la construction des grattes-ciel, avec une architecture plus fonctionnelle.
À partir de 1890, l’art nouveau se distingue par des formes végétales et une organisation asymétrique.
Inspiré du mouvement Arts and Crafts, le style Bauhaus naît en Allemagne.
Dans les années 20, le style Art déco, qui utilise chromes et plastique, se retrouve dans l’architecture et les arts graphiques.
L’architecture moderne ou style international se retrouve dans une majorité des constructions des trente glorieuses, mêlant le style Bauhaus et les constructions de verre et d’acier des États-Unis.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche