×

Une autre femme décédée après El Mimo : Albertina, la photographe des manifestations

Albertina Martinez a utilisé ses photographies pour documenter les manifestations au Chili et les attaques policières contre des femmes journalistes et photographes.

Albertina Martinez Burgos tuee au Chili apres El Mimo
Albertina Martinez Burgos tuee au Chili apres El Mimo

Une autre femme, la photographe Albertina Martinez Burgos, a été retrouvée morte en marge des manifestations en cours au Chili. Elle a documenté la situation à travers ses images : selon les enquêteurs, cela aurait pu être le mobile de ses agresseurs. On l’a trouvé dans un appartement : l’affaire fait l’objet d’une enquête. Selon une note de Coordinadora Ni una menos Chile, Albertina était « sans son ordinateur et sans la caméra » au moment de sa découverte. Ça pourrait être un meurtre.

Albertina Martinez Burgos tuée au Chili

Albertina Martinez Burgos documentait les agressions policières contre les femmes journalistes et photographes au Chili. Peut-être qu’on l’a tué pour ses coups de feu. Son corps a été retrouvé morte dans la nuit du 21 Novembre, peu après le cas d’El Mimo. La police n’a trouvé aucun objet personnel dans l’appartement où on a retrouvé le corps. Par exemple, il n’y avait pas de caméra ou d’ordinateur sur lequel Albertina gardait ses images. Des blessures sur son corps, sont suspects : elle aurait pu être poignardée. Pendant quelques jours, elle avait perdu le contact avec des membres de sa famille, qui n’avaient pas pu entrer chez elle.

Le travail des enquêteurs se poursuit ; ils doivent s’assurer de la dynamique de ce qui s’est passé. Tous les indices semblent suggérer un possible meurtre. De nombreux journaux locaux ont confirmé la nouvelle, dénoncée pour la première fois par Coordinadora Ni una menos Chile.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: