A la UNE
Home / Société / Santé / L’homéopathie n’aurait aucun effet sur notre santé !

L’homéopathie n’aurait aucun effet sur notre santé !

Des flacons de pilulles homéopathique

L'homéopathie n'aurait qu'un effet placebo

Une étude australienne s'appuyant sur les travaux de 225 rapports révèle que l'homéopathie serait aussi efficace que le sucre sur la santé humaine.

Largement utilisée dans le cadre des médecines douces, l'homéopathie aurait autant d'effet sur notre santé que d'ingérer un carré de sucre régulièrement. C'est ce que révèle le Conseil national australien de la santé, l'équivalent de l'Inserm dans l'Hexagone, qui publie les résultats d'une étude portant sur l'analyse fine de 225 rapports mondiaux ayant travaillé sur les supposés bénéfices des traitements homéopathiques. Il ressort que ces petites pilules rondes ont autant d'effet sur notre santé que n'importe quel placebo.

Le Conseil national australien de la santé révèle ainsi qu'il n'y a aucune "preuve fiable" de son efficacité. Pour ces recherches, les scientifiques ont utilisé aussi bien des études favorables à l'homéopathie que des études dénonçant cette médecine alternative. Il ont en outre étudié les effets de ces pilules sur 65 maladies différentes. Deux groupes ont été observés de près, le premier utilisant de l'homéopathie et le second recevant un placebo.

Une pilule d'homéopathie équivaudrait à un prendre du sucre pour se soigner

Le constat est sans appel pour ces scientifiques : "Il n'y aucune évidence de l'efficacité de cette médecine pour soigner les humains". Concernant les études mettant en avant les bienfaits de l'homéopathie, les chercheurs ont démontré qu'elles comportaient de nombreuses lacunes. Mais le professeur Glaziou, à la tête de ces recherches, a prévenu les patients que l'homéopathie pourrait même être dangereuse dans le cas où un patient ferait aveuglement confiance en ces traitements et décidait de se détourner des médicaments "traditionnels" pour traiter une maladie chronique ou "sérieuse".

Malgré cela, les Français sont particulièrement friands de cette médecine. Un sondage Ipsos datant de 2012 indiquait que "36% des Français sont des utilisateurs réguliers de médicaments homéopathiques", un chiffre en forte augmentation, puisqu'ils n'étaient que 21% en 2004. Le professeur Glaziou espère que les patients "y regarderont à deux fois avant de continuer à se soigner avec ces pilules d'eau et de sucre".

   
Retour en haut de page
Plus dans Santé, Société
eclipse solaire
Danger de l’Eclipse Solaire pour les yeux, les enfants confinés dans les classes ?

En raison d'une pénurie de lunettes pour regarder l'éclipse solaire de vendredi matin, de nombreuses écoles pourraient confiner leurs élèves...

Fermer